Tourisme : en Charente-Maritime, "on sauve les meubles"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Salaün
© Joël Bouchon - France Télévisions

Les professionnels du tourisme s'attendaient évidemment à un été difficile, mais, apparemment, beaucoup semblent limiter les dégats malgré un début de saison tronqué.

Évidemment, chacun, selon son activité, restaurateur, commerçant, hôtelier, préférera, comme d'habitude voir le verre à moitié plein ou à moitié vide. En l'occurence, les chiffres communiqués par le Conseil Départemental penchent plutôt vers un "deux tiers-un tiers". Il vous faudra donc faire un peu d'arithmétique pour avoir une idée du premier bilan touristique d'une saison pas comme les autres. L'année dernière, rappelez-vous, dans "le monde d'avant", le tourisme avait généré 1,8 milliards de chiffre d'affaires pour un peu plus de 33 millions de nuitées. Deux chiffres à diviser par trois pour se donner une idée du manque à gagner que de très bons mois de juillet et août ne pourront malheureusement jamais rattraper. 

On peut avoir un peu le sourire... je vous avoue que quand il m'arrivait de répondre aux médias en avril, mai ou juin, on avait la tête dans le cabas. Aujourd'hui, quand j'appelle des sites comme l'aquarium ou le zoo de La Palmyre, tous me disent qu'ils ont fait une saison qui leur permet de sauver les meubles.

Stéphane Villain, président de Charente-Maritime Tourisme

Même constat du côté de l'hôtellerie de plein air ; certes les gérants de campings auront pour certains du mal à se remettre de l'inactivité totale du printemps dernier et, pour ceux qui en ont contractés, il faudra bien un jour rembourser les Prêts Garantis par l'État. Mais la crise sanitaire a aussi eu comme corollaire un changement de comportement et au camping "À la corniche" sur la commune d'Angoulins près de La Rochelle, on a vu arriver beaucoup de nouveaux campeurs et beaucoup de réservations de dernière minute.
 
 

On a eu effectivement pas mal de "première fois" en camping, que ce soit en emplacement léger, tentes, caravanes, camping cars ou en mobil-homes ou chalets et toujours avec de bons retours, une clientèle contente et qui a passé un bon séjour. Une clientèle différente donc, plus de français et moins d'étrangers.

Léo Cazenave, responsable d'exploitation du camping "À La Corniche"

Depuis la réouverture le 2 juin, "À la Corniche" camping d'Angoulins revit :
À Rochefort, le site de l'Arsenal avec, évidemment, l'attraction principale de la ville, l'Hermione, est un bon indicateur de la fréquentation touristique dans le département. Patrice Galléa de la société Week & Go gère depuis quatre ans le parc d'aventure Accro-mâts installé en face de la frégate. Là aussi, malgré les contingences sanitaires, la saison n'est pas aussi catastrophique qu'annoncée.
 

On doit être dans une moyenne de 250 personnes par jour, ce qui est plutôt bien par rapport aux contraintes sanitaires. Normalement on a une capacité de 100 visiteurs par heure, là on a réduit à 60. Si on se compare à un parc aventure classique, on est plutôt pas mal. je m'attendais à pire.

Patrice Galea, gérant de Week & Go

À l'hôtel La Fabrique, un trois étoiles situé sur le vieux port de La Rochelle, on garde aussi forcément un très mauvais souvenir du coup d'arrêt du 15 mars dernier et, si le taux de remplissage de cet été est presque équivalent à celui de 2019, on s'inquiète quand même encore pour une rentrée encore incertaine.

Juillet un peu moins bien avec l'annulation des Francofolies, mais tout le mois d'août l'hôtel était plein. Malheureusement beaucoup de congrès s'annulent sur le mois de septembre. On a le Tour de France qui arrive et on espère que ça va nous apporter du monde et que le temps va permettre aux touristes de continuer leurs vacances.

Charlotte Ducept, responsable Communication et Séminaires de "La Fabrique"

Et Stéphane Villain, également vice-président du Conseil Départemental, de porter lui aussi beaucoup d'espoir sur le passage du Tour de France début septembre prochain. Apparemment les réservations en gîtes, hotels et campings semblent envoyer pas mal de signaux positifs sur une saison qui pourrait se prolonger à la faveur d'une météo bienveillante.

Écoutez Stéphane Villain invité du JT midi ce vendredi 28 août :

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.