Cet article date de plus de 4 ans

Le tribunal administratif de Poitiers donne raison à McDonalds sur l'île d'Oléron

Comme l'avait préconisé le rapporteur public lors de l'audience il y a 15 jours, le tribunal administratif a annulé les refus de permis de construire du McDonalds de Dolus-d'Oléron.
Le permis de construire du McDo est signé
Le permis de construire du McDo est signé © Maxppp
La mairie de Dolus-d'Oléron a un mois maintenant pour accorder un permis de construire à McDonalds, le tribunal administratif de Poitiers a en effet estimé que les refus prononcés par la mairie de la commune n'avaient pas de causes valables.
 Le maire, Grégory Gendre, avait réfusé ces permis de construire non pas au nom de la lutte contre la malbouffe, mais pour des prolèmes de stationnement aux abords de la future enseigne et pour des questions d'urbanisme. Il note d'aiileurs que le tribunal n'a pas considéré qu'il y avait une opposition politique à l'implantation de l'enseigne. Grégory Gendre prendra une décision  lundi après consultation du conseil municipal et de son avocat sur un éventuel appel.
Il nous a également précisé que le flux de véhicules au Mac Drive de 100 à 120 voitures (selon les chiffres communiqués par McDonalds) posera un problème de sécurité, il a d'ailleurs demandé sur ce point l'avis du Conseil départemental.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société