• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le cinéma haïtien à l'honneur de la 11e édition du Festival du Film francophone d'Angoulême

© Francetv,
© Francetv,

Neuf films réalisés par des cinéastes haïtiens sont projetés cette semaine dans le cadre du Festival du Film Francophone à Angoulême.

Par Valérie Prétot

C’est un cinéma plutôt méconnu, le cinéma haïtien, qui est mis à l’honneur cette semaine au Festival du film francophone d’Angoulême.

Neuf films sont programmés et plusieurs réalisateurs invités. 

A l'affiche :
•"Haïtian corner et l’homme sur les quais" de Raoul Peck,
•"Les amours d’un zombi et chronique d’une catastrophe annoncée" d’Arnold Antonin,
•"Ayiti mon amour" de Guetty Felin,
•"Le jour se lèvera" de Gessica Généus;
•"Mange ceci est mon corps" de Michelange 
•"Quay, Port-au-Prince dimanche 4 janvier" de Francois Marthouret,
•"Royal Bonbon" de Charles Najman 
• le film de Lamber Wilson titré "Au-delà des montagnes".

Jérôme Deboeuf a rencontré Arnold Antonin, l'un des plus grands cinéastes d'Haïti.

Economiste de formation, ce réalisateur use de sa caméra pour faire passer ses messages humanistes.

Selon le magazine Challenge, il est aussi connu pour ses prises de position contre la dictature de Duvalier,

A Angoulême, Arnold Antonin souligne que le cinéma haïtien tente de survivre dans un contexte social et politique difficile.

Piratage, insécurité, coût de la vie, c'est difficile de travailler. A Port au Prince, la dernière salle de cinéma a fermé un mois avant le tremblement de terre". Arnold Antonin.

Regardez ce reportage de Jérôme Deboeuf.
Intervenant : Arnold Antonin, réalisateur.
Le cinéma haïtien à l'honneur
Vous pouvez voir ou revoir tous les reportages consacrés au Festival du film d'Angoulême ici.
 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Ford Blanquefort, gilets jaunes et marcheurs pour le climat : à Bordeaux, une journée de mobilisations

Les + Lus