Législatives 2022 : battu de 24 voix, le candidat de la NUPES René Pilato envisage un recours

Publié le
Écrit par Céline Serrano .

Le duel s'annonçait tendu entre Thomas Mesnier (ENS) et René Pilato (NUP) dans la première circonscription de la Charente. Avec seulement 24 voix d'écart en faveur du député sortant, le résultat final conduit René Pilato à examiner de prêt la régularité du scrutin.

On ne va pas jouer les mauvais perdants et on ne va pas chercher des poux dans la tête de Monsieur Mesnier, mais ce sont quand même cinq ans de travail qui se jouent sur 24 voix donc on va regarder ça de près.

René Pilato, candidat NUPES

Des irrégularités à vérifier

Ce lundi 20 juin au matin l'équipe de la France Insoumise s'est rendue à la Préfecture de la Charente pour consulter les procès verbaux et feuilles de dépouillement de la première circonscription.

"Sur un des bureaux de vote des irrégularités ont été constatées. On va prendre le temps demain d'examiner précisément tous ces documents : procès verbaux, feuilles de dépouillement, listes d'émargement et listes électorales, et on décidera ensuite s'il y a lieu de déposer ou non un recours" explique René Pilato, candidat de la France Insoumise investit par la NUPES, au lendemain de ce second tour.

Sur l'ensemble du territoire national, il n'est pas le seul à envisager de déposer un recours devant le Conseil Constitutionnel en raison d'un faible écart de voix.

Une victoire serrée

Avec tout juste 24 voix d'avance sur son concurrent, le député sortant de la majorité présidentielle Thomas Mesnier a été réélu dans cette première circonscription de la Charente, avec 50% des suffrages.

"C'est une victoire serrée certes, mais c'est une victoire" a-t-il déclaré à l'annonce officielle des résultats.

Sur la possibilité d'un recours de son adversaire, il estimait : "Il a annoncé une demande de recalcul. Peut-être demandera-t-il un recours. Mais je ne suis pas sûr qu'il lui soit favorable. Pendant la journée des élus de la France Insoumise ont publié des appels à voter pour leurs candidats alors que c'est interdit. Je n'ai pas envie de polémiquer. J'ai envie de me remettre au travail pour nos concitoyens".

Ecoutez Thomas Mesnier lors de son intervention dans notre édition spéciale de ce dimanche 19 juin

Elu député pour la première fois en 2017 avec 59,95% des voix pour La République en Marche, Thomas Mesnier se représentait sous l'étiquette Ensemble, le parti présidentiel.

Le 12 juin dernier au premier tour, il était arrivé en tête avec 30,4% des voix. En deuxième position, René Pilato pour la Nupes rassemblait 27,5% des suffrages. La candidate du Rassemblement National Anna Martinese recueillait 16,1% des voix. Le candidat divers gauche Jean-François Dauré comptabilisait lui 12,5% des suffrages.

René Pilato devrait faire connaître demain mardi 21 juin sa décision de déposer ou non un recours devant le Conseil Constitutionnel.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité