Les catholiques charentais partagés sur la bénédiction religieuse des couples homosexuels

durée de la vidéo : 00h01mn57s
Le Vatican vient d'autoriser la bénédiction religieuse des couples de même sexe. Une évolution historique qui ne fait pas l'unanimité dans la communauté catholique. ©France télévisions

Le Vatican a autorisé le 18 décembre dernier la bénédiction religieuse des couples "irréguliers" aux yeux de l'Église, tels quel les couples de même sexe. Cette évolution historique ne fait pas l'unanimité dans la communauté catholique. Exemple à Angoulême, lors d'un office à la cathédrale.

Le sujet reste tabou dans l’Eglise catholique, celui de l’homosexualité. Les relations sexuelles entre personnes de même sexe sont toujours considérées comme un péché. C’est pourquoi la décision du pape François d’autoriser la bénédiction religieuse des couples homosexuels constitue une petite révolution. Les catholiques que nous avons rencontrés lors d’une messe à Angoulême sont pour le moins partagés.

Cette bénédiction, ça finira par le mariage, ça crée une ouverture. Moi, je suis contre.

Un catholique de Charente

Moi, ça me désoriente. Mais je vis sur les schémas "papa-maman". Après, j’arrive à comprendre que des gens qui ne soient pas comme moi aient besoin de cet amour, de cette reconnaissance.

Un catholique de Charente

Et bénédiction religieuse ne veut pas dire mariage, la limite est clairement posée par le Vatican.

Mais la communauté comprend de nombreux fidèles, certains traditionnels, d’autres progressistes et pour ces derniers, cette nouveauté va dans le sens de l’histoire du catholicisme.

Je pense que c’est un pape ouvert et on a cette chance. C’est un pape qui vit dans notre époque.

Une catholique de Charente

Dieu est amour. C’est une sage décision.

Un catholique de Charente

Je trouve que c’est bien. Ce sont des gens qui s’aiment et l’amour n’a pas de sexe.

Une catholique de Charente

Des réactions qui rejoignent la déclaration du pape François en 2013.

Si une personne est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ?

Pape François - 2013

Le document du pape François pour la doctrine de la Foi ouvre également la bénédiction religieuse aux personnes divorcées et remariées ainsi qu’aux couples non mariés. Là aussi, c’est une décision historique qu’a pris le Vatican.