Municipales 2020 : la reconversion des friches industrielles au cœur du débat à Angoulême

La reconversion des friches industrielle et des verrues immobilières est l'un des dossiers importants de la campagne des municipales 2020 à Angoulême. / © Guillaume Soudat/ France Télévisions
La reconversion des friches industrielle et des verrues immobilières est l'un des dossiers importants de la campagne des municipales 2020 à Angoulême. / © Guillaume Soudat/ France Télévisions

L'urbanisme, l'environnement et le cadre de vie sont des questions majeures dans le débat pour les élections municipales à Angoulême. Les candidats ont tous des propositions pour reconvertir et valoriser les nombreuses friches immobilières ou industrielles disséminées dans la ville. 

Par Christine Hinckel

Le visage de la ville d'Angoulême a déjà changé ces dernières années mais pour les candidats aux municipales, il faut aller encore plus loin notamment pour éliminer les friches industrielles, verdir la ville ou redynamiser la vie des certains quartiers.
Des chantiers comme celui de la refonte du quartier de l'Houmeau et la construction de la médiathèque Alpha ont été mené à bout avec le financement du Grand Angoulême. D'autres projets sont en cours ou comme celui du garage Barrouilhet, à l'abandon depuis 1996.


Xavier Bonnefont : beaucoup de projets déjà menés

Xavier Bonnefont, le maire sortant, affirme que cette politique volontaire d'urbanisme correspond à une des attentes importantes des Angoumoisins. Prime au sortant, soutien des Républicains et de la République en Marche, unique candidat à droite et au centre, les étoiles sont particulièrement bien alignées pour lui lors de ce scrutin et un récent sondage l'a même donné vainqueur dès le premier tour, le 15 mars prochain.
Xavier Bonnefont, candidat en terrain favorable, défend son bilan à la tête de la mairie depuis six ans sur ces questions d'urbanisme.

Nous avons travaillé sur beaucoup de projets, beaucoup de sites pour dénouer des dossiers difficiles. Nous l'avons fait aussi parfois avec des méthodes coercitives parce que c'était attendu par les Angoumoisins. Nous avons beaucoup fait sur les entrées de ville mais aussi sur le cœur de ville.


Françoise Coutant : déminéraliser la ville

Sur ce terrain, l'écologiste Françoise Coutant, à la tête d'une liste de rassemblement 'écologistes et partis de gauche) et candidate pour la troisième fois à la mairie, veut aller plus loin. La vice-présidente en charge du climat et de la transition énergétique à la région Nouvelle-Aquitaine fait figure de principale concurrente pour la mairie, selon le sondage BVA réalisé par La Charente Libre. 
Pour Françoise Coutant, il faut déminéraliser la ville et la rendre plus verte pour lutter contre le réchauffement climatique.

On a un vrai problème d'adaptation, notamment quand on a des températures très fortes car on a un espace extrêmement minéralisé. Il faut récréer dans les quartiers des espaces végétalisés, remettre de la nature en ville et récrée des espaces de partage entre citoyens.


Martine Pinville : ne pas oublier les quartiers

Autre candidate à la mairie, Martine Pinville est partie très tôt en campagne. L'ancienne députée socialiste de la Charente et secrétaire d'État chargée du Commerce et de l'Artisanat sous François Hollande apparaît aujourd'hui en difficulté dans cette campagne, en n'étant créditée que de 9% des intentions de vote.
Pour Martine Pinville, il faut que les quartiers soient plus pris en compte et que la municipalité ait une politique volontariste pour leur redonner vie. Une proposition qu'elle concrétise avec l'exemple du quartier St-Martin.

Ici au quartier St-Martin, on a besoin de recréer, de retravailler sur la venue d'un commerce, d'une alimenation et de réaménager la place pour qu'elle devienne un lieu de centralité.


Raphaël Manzanas : tendre vers l'autonomie alimentaire

A la gauche de la gauche de l'échiquier politique, Raphaël Manzanas fait lui aussi des propositions pour réaménager l'espace public, notamment en envisageant la reconversion du site de Bourgines et son ancienne auberge de jeunesse.

C'est un ilôt de verdure en milieu de ville. On pense faire de ce lieu le moteur d'une transition écologique... pour lui donner vocation à le transformer pour aller vers l'autonomie alimentaire du Grand Angoulême.


Cinq candidats en lice

Cinq candidats se présentent pour ces élections municipales à Angoulême. Parmi eux, on ne compte aucune liste du Rassemblement National. Voici la liste des candidats :
  • Xavier Bonnefont – liste "Angoulême c'est vous !"
  • Françoise Coutant – liste "Angoulême dessinons demain"
  • Raphaël Manzanas – liste "Angoulême en commun"
  • Olivier Nicolas – liste LO – "Faire entendre le camp des travailleurs"
  • Martine Pinville – liste "Vivre Angoulême"
En 2014, Xavier Bonnefont (Union de la droite) l'avait emporté au second tour avec 60.14 % face au maire sortant Philippe Lavaud (Union de la gauche).


France 3 Poitou-Charentes met un coup de projecteur sur les municipales à Angoulême et donne la parole ce mercredi à tous les candidats en organisant un débat. Il sera diffusé ce mercredi 4 mars à partir de 21h sur France 3.
Angoulême : les friches immobilières et industrielles au coeur des débats des municipales
A Angoulême, les candidats ont tous des propositions pour reconvertir et valoriser les nombreuses friches immobilières ou industrielles disséminées de la ville. Reportage de Jérôme Deboeuf, Guillaume Soudat et Philippe Ritaine

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus