Pollution de l'ancien site Saft : les habitants du quartier St-Cybard à Angoulême sont inquiets

Le site de l'ancienne usine Saft-Leclanché, dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême. / © J.Deboeuf/ AFP
Le site de l'ancienne usine Saft-Leclanché, dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême. / © J.Deboeuf/ AFP

Une nouvelle réunion a été organisée avec les habitants du quartier St-Cybard à Angoulême après la découverte de la pollution au trichloréthylène, un solvant très volatile, des sols et des nappes d'eau autour de l'ancienne usine Saft de fabrication de piles. 

Par Christine Hinckel

Dans la salle, les habitants du quartier ont fait part de leur colère alors que la dépollution du site n'a toujours pas démarré et que la pollution du site était connue depuis 2012. Il s'étonnent de ce délai car depuis 2012, rien n'a été entrepris par le département, propriétaire de cette friche industrielle, et aujourd'hui, leurs maisons ont perdu toutes leurs valeurs, font-ils remarquer.


Ne pas utiliser l'eau des puits

Des représentants du département, propriétaire de l'ancien site Saft, la ville et l'ARS (Agence Régionale de Santé) étaient là pour répondre à leurs questions et leur faire part des résultats des analyses menées en mai et juin dernier. Celles-ci portaient en premier lieu sur l'impact de la pollution souterraine sur l'air, car le trichloréthylène est un produit très volatile. Ces premières études sur la pollution de l'air vont être complétées par des relevés effectués en hiver. Selon l'ARS, elles semblent aujourd'hui rassurantes :
"Nous n'avons aucune valeur qui dépasse la valeur d'action rapide. En ce qui concerne l'eau des pluies, je serai plus réservée. Nous avons maintenu notre consigne de non-utilisation de l'eau des puits pour la consommation individuelle et pour l'arrosage" explique Martine Liege, directrice adjointe de la délégation départementale de la Charente de l'ARS.
Depuis mars, les habitants de Saint-Cybard, au pied du plateau d'Angoulême, sont invités par la mairie à ne plus utiliser l'eau des puits car la nappe phréatique a été polluée par le trichloréthylène.

Plus d'informations avec le reportage de Jérôme Deboeuf, Cécile Landais et Marianne Leroux :
pollution autour de l'usine Saft de St-Cybard


Le  trichloréthylène a été utilisé jusqu'en 1984 dans l'usine de fabrication de piles Saft-Leclanché. L'usine est aujourd'hui fermée et la pollution a été confirmée au mois de mars dernier.




 

Sur le même sujet

Les + Lus