Cet article date de plus de 3 ans

Record tour du monde solitaire: François Gabart a passé l'équateur avec un peu de retard

François Gabart (Macif), parti le 4 novembre en quête du record du tour du monde en solitaire, a passé l'équateur vendredi matin en 5 jours 20 heures et 45 minutes, soit 3 heures de retard sur le record. 

François Gabart
François Gabart © Trimaran Macif
Aujourd'hui samedi, le skipper charentais continue de longer les côtes brésiliennes et se dirige maintenant vers le le Cap de Bonne-Espérance. Il veut aller chercher des vents "d'une dépression qui est en train de se former au large de l'Argentine" indique France Info dans le live consacré à cette tentative de record. "Il avance à 32 Nds de vitesse et rattrape sensiblement son retard." est-il précisé.
##fr3r_https_disabled##
Le marin, qui a dû faire face à des conditions très instables pour entrer dans l'hémisphère sud, n'a pas réussi à faire mieux que Thomas Coville, détenteur du record du tour du monde en solitaire (49 j 3 h 4 mn), qui avait atteint l'équateur en 5 jours 17 heures et 11 minutes.
"Il y a quand même un peu de déception de ne pas battre le record, d'autant que j'y croyais, mais c'est la vie et il y en a un qui est plus gros, plus beau, après...", avait souligné Gabart lors d'une vacation avec son équipe avant d'atteindre l'équateur alors qu'il savait déjà qu'il ne ferait pas mieux que Coville sur ce tronçon du parcours.


Confiant pour la suite

Gabart reste néanmoins confiant pour la suite, les conditions s'annonçant plus que favorables après l'équateur, à la faveur de la dépression venue d'Argentine, et qui pourrait le conduire au "Cap de Bonne-Espérance en 6-7 jours".
"Le bateau est capable d'aller à des vitesses extraordinaires. A 30 noeuds, j'ai l'impression d'être collé ! On va très souvent à 35-40 noeuds et j'ai passé plusieurs minutes, voire des heures, à plus de 40 noeuds. Ça fait 70 km/h: pour un bateau, c'est extraordinaire !", a souligné le vainqueur du Vendée Globe 2012/2013.
Gabart optimiste pour la suite

Gabart, qui fait le tour du monde pour la première fois de sa vie de marin en multicoque, s'attaque à un record très difficile à battre. Le 25 décembre 2016, Coville avait explosé le record en cours à sa 5e tentative. Il avait mis 8 jours de moins que  Francis Joyon (Idec) en 2008 (57 j 13 h).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois gabart sport voile