Salon de l'agriculture : un éleveur canin Charentais raconte sa passion

Eleveur canin depuis trente ans, Jean-Louis Viaud participait, ce samedi, au concours général agricole du salon de l'agriculture à Paris.

Au salon de l'agriculture, il n'y a pas que les vaches. Les chiens ont aussi leur catégorie au concours général agricole, l'événement iconique du salon. Jean-Louis Viaud, un éleveur charentais, y participait pour la quatrième fois.

Cette année, il présentait Nox, un Braque d'Auvergne, dans la catégorie "Champion", en concurrence avec vingt autres chiens d'arrêt : "C’est une race qui est assez confidentielle, précise Jean-Louis Viaud. En France, il n'y a que 300 naissances par an."

“Nox, c'est un chien qui a de l'os, qui a de l'encolure, remarque l'éleveur. C'est un chien qui a une longueur d'oreille qui est appréciée parce que l'oreille arrive à la naissance de la truffe."

Sa présence au salon de l'agriculture est, pour cet éleveur, une consécration après trente ans de travail : "Le chien parfait n'existe pas mais on essaie - au fil du temps, avec la génétique, le pédigrée - d'amener nos chiens à ce que le standard demande."

Cette sélection patiente lui a valu quelques succès en concours canin. Nox, à 5 ans et demi, présente un beau palmarès : il est même champion du monde 2022, dans la catégorie des Braques d'Auvergne.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité