• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Soyaux : polémique autour de la fusion de deux écoles élémentaires

Soyaux : manifestation contre la fusion de deux écoles
Reportage de Christina Chiron, Cécile Landais et Josiane Etienne

A Soyaux près d'Angoulême, la fusion prochaine de deux écoles élémentaires déclenche la colère des parents d'élèves : l'une pratique la pédagogie Freinet, l'autre pas. Ils étaient une centaine à manifester ce lundi devant les grilles.

Par François Gibert

Les deux écoles sont voisines et elles risquent de fusionner.
L'une, l'école Célestin Freinet, pratique la pédagogie Freinet, une pédagogie qui s'intéresse avant tout à l'enfant qui peut ainsi se développer à son rythme. On compte une quinzaine d’écoles officielles « Freinet », et environ 3000 classes Freinet, mais des milliers d’enseignants s’inspirent en partie de cette méthode.
L'autre, l'école Edouard Herriot, pratique une pédagogie classique.

C'est le départ à la retraite du directeur de l'école Célestin Freinet qui accélère cette fusion qui concerne 225 enfants, du CP au CM2. La nouvelle école comportera 10 classes.
Les parents d'élèves ont peur que cette fusion fasse disparaître à terme la spécificité d'enseignement de l'école Freinet. Ils ont manifesté ce lundi midi devant l'Inspection d'académie.


Sur le même sujet

Le S'Coolbus testé, avec enthousiasme à Tocane St Apre

Les + Lus