Travaux sur la ligne Saintes - Angoulême, les cars remplacent les trains pour six mois

Un chantier à 30 millions d’euros, entre Beillant et Angoulême des travaux sont engagés pour moderniser les voies. Le trafic ferroviaire est interrompu pour six mois à compter du 11 janvier 2021.

La région Nouvelle-Aquitaine finance plus d'un quart des travaux de modernisation de la ligne TER Beillant - Angoulême.
La région Nouvelle-Aquitaine finance plus d'un quart des travaux de modernisation de la ligne TER Beillant - Angoulême. © Maxppp/N. Col/Radio France

Une fermeture complète, entre Beillant et Angoulême, les voies font être changées et modernisées. À compter du 11 janvier 2021, les trains TER ne circulent plus et les voyageurs devront utiliser des cars de substitution pour effectuer le trajet.

Les travaux vont durer six mois, rails, traverses, ballast, tous les éléments constituants la voie seront changés si nécessaire tout au long des 33,3 kilomètres de cette ligne.

Cette modernisation était nécessaire pour continuer à proposer une liaison intéressante pour les voyageurs et assurer les 110 km/h, la vitesse initiale de la ligne.

Relever la vitesse à 140 km/h 

Ces aménagements devraient également permettre précise SNCF réseau : "d’offrir une compatibilité de l’infrastructure à un relèvement de vitesse potentiel à 140 km/h". Par ailleurs, précise également la SNCF, la fermeture de ligne permettra de "réaliser une partie des travaux d’automatisation de la signalisation, visant une mise en service en 2023".

Les travaux, inscrits au Contrat Plan État Région (CPER) de l’ex Région Poitou-Charentes 2015-2020, sont d’un montant global de 30,10 millions d’euros. Ils sont financés par l’État (40,23%), la Région Nouvelle-Aquitaine (26,59%), le département de la Charente (12,15%), le département de la Charente-Maritime (12,15%) et SNCF Réseau (8,88%).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports transports en commun travaux publics