Cet article date de plus de 5 ans

Charente : avant les grands froids, le réseau routier est sous surveillance

Le département de la Charente consacre 300 000 € en moyenne tous les ans pour assurer le dispositif  hivernal des routes . Un dispositif qui s'articule autour du maillage que représentent les centres routiers départementaux  ou sont stockés le sel et les véhicules d'intervention.
© FTV
Les prévisions météo restent le principal outil de prévision pour les interventions des services de la voirie, routes et autoroutes.
Sa mise a jour est quotidienne, doublée par des patrouilleurs de nuit qui vérifient l'état des routes.
Quand au matériel, il est adapté aujourd'hui a un département peu exposé au risque de précipitations neigeuses.

Le département de la Charente est équipé de 24 camions équipés de lame (on ne parle pas ici de chasse-neuge). 19 d'entre eux sont en outre équipés de systèmes de salage et de sablage.

Le réseau routier de Charente s'élève à 5000 km, dont 2000 km de voie prioritaires qui sont sous surveillance.
Pour compléter les ressources des 25 centres départementaux  une centaine de communes ont été associées.

Le département  de la Charente dispose de 160 tonnes de sel soit 4 jours d'autonomie.

Le reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Damien Dubois.
durée de la vidéo: 01 min 27
Charente : préparation des routes à l'hiver



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo neige