Un jeune charentais de 11 ans sauve des chiots de la noyade : son geste réjouit les internautes

Enzo a 11 ans et il pêchait la truite avec ses grands-parents, samedi dernier, lorsqu'il s'est aperçu qu'une jeune femme jetait des chiots sous le pont de Fregeneuil, qui enjambe la Charente. N'écoutant que son courage, il a plongé dans l'eau glacée pour aller sauver deux beagles. 

Le site Internet de nos confrères de la Charente Libre s'est fait l'écho de cette très belle histoire qui a été largement relayée par les réseaux sociaux. Un faits divers qui démarre avec une partie de pêche et se transforme en sauvetage de chiots promis à une mort certaine.

Lorsqu'Enzo est parti accompagner ses grands-parents pour une partie de pêche, samedi dernier, il n'imaginait sans doute pas qu'il allait devenir le héros d'une histoire peu banale. Le jeune garçon n'a pas hésité à plonger dans les eaux glaciales de la Charente pour porter secours à des chiots qui venaient d'être lancés par une jeune femme du haut d'un pont.

Pendant que le grand-père se portait auprès de la jeune femme pour arrêter son geste et récupérer les chiots, son petit-fils allait repêcher deux beagles. Au total, 6 chiots seront récupérés par Enzo et ses grands-parents alors que deux autres finiront emportés par les eaux de la Charente.

A l'arrivée de la police municipale, la propriétaire des chiots a indiqué qu'elle et son compagnon n'avaient pas les moyens de nourrir tous ces animaux et qu'ils avaient décidé de s'en débarasser sans penser aux conséquences.

Les chiots rescapés ont été emmenés au refuge SPA de Mornac où la responsable du site, Sophie Barrière, explique que cette race de chien de chasse, les beagles,constitue d'excellents animaux de compagnie. "Le standard de notre refuge explose, nous confie Sophie Barrière, avec des appels en provenance de toute la France. Tout le monde veut adopter l'un des chiots sauvés par Enzo et nous avons déjà deux réservations fermes."

Réchauffé et habillé de vêtements secs, Enzon est passé au refuge de la SPA samedi après-midi. "Les chiots sont tout de suite venus s'installer sur ses genoux, comme s'ils le reconnaissaient et voulaient le remercier", se rappelle Sophie Barrière. Pour l'instant les beagles se portent bien mais ils sont encore trop jeune pour quitter le refuge. D'ici quelques jours, ils seront adoptés par des familles qui leur feront oublier avec des caresses ce début de vie très tourmenté.




L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité