Collecte nationale des Restos du Coeur : reportée en Corrèze, par manque de bénévoles

La traditionnelle collecte nationale des Restos du Coeur se déroule les 5, 6 et 7 mars dans les grandes surfaces, sur l'ensemble de la France. Sauf dans quelques départements, où elle est reportée. C'est le cas de la Corrèze, faute de bénévoles. 

La collecte nationale des Restos du Coeur aura bien lieu les 5, 6 et 7 mars en Haute-Vienne et en Creuse. En Corrèze, elle est reportée
La collecte nationale des Restos du Coeur aura bien lieu les 5, 6 et 7 mars en Haute-Vienne et en Creuse. En Corrèze, elle est reportée © AFP/Philippe Lopez

Les clients des grandes surfaces connaissent bien ce rendez-vous : chaque année, durant trois jours, à la sortie des caisses, des bénévoles des Restos du Coeur leur demandent un geste. 

Produits alimentaires secs, comme des boîtes de conserve, du riz, des compotes, des biscuits, de la confiture, mais aussi des produits pour bébé, comme des couches ou du lait de croissance, ou encore des produits d'hygiène (dentifrice, savon, shampooing...) sont les bienvenus. 

les produits secs à privilégier pour la collecte des Restos du Coeur
les produits secs à privilégier pour la collecte des Restos du Coeur © Pixabay

Report en Corrèze

Chaque année, les Restos du Coeur de la Corrèze, récupèrent ainsi 40 tonnes de produits. Sauf que cette année, durant ces trois jours, il n'y aura pas de collecte dans les 66 grandes surfaces du département participant à l'opération. Faute de bénévoles. 

"Nous avons nos bénévoles habituels, moins nombreux qu'à l'accoutumée en raison de la crise sanitaire, et pour les bénévoles d'un jour, ils ne sont que 21 à avoir répondu présents. C'est trop peu pour assurer la collecte en toute sécurité pour les bénévoles et pour les donateurs", précise Annie Verdier, la présidente des Restos du Coeur de Corrèze. 

66 grandes surfaces mobilisées pour la collecte en Corrèze, mais pas assez de bénévoles
66 grandes surfaces mobilisées pour la collecte en Corrèze, mais pas assez de bénévoles © Pixabay/Peggy CCI

La collecte n'est pas annulée, mais reportée

Annie Verdier, Restos du Coeur de la Corrèze

Les conséquences du report

La Corrèze n'est pas le seul département de France à ne pas pouvoir assurer la collecte durant les trois jours dédiés. Elle est aussi reportée en Dordogne, dans l'Eure-et-Loir, le Lot et Garonne, le Nord - secteur Dunkerque, le Pas de Calais - secteur Lens et secteur littoral, les Pyrénées-Atlantiques et la Somme. 

"Nous ne connaissons pas encore la date du report, mais j'espère qu'elle sera la même pour l'ensemble des départements concernés et que nous bénéficierons d'une bonne communication", se demande Annie Verdier.

Car le risque d'un report, c'est qu'il se fasse dans la discrétion et que les donateurs se mobilisent moins que lors d'un élan national. D'autant que la date des 5, 6 et 7 mars n'est pas choisie au hasard. Elles coïncident avec la diffusion du spectacle des Enfoirés à la télévision et à la radio vendredi 5 mars, et la sortie du CD et du DVD le lendemain. 

"Acheter un CD ou un DVD permet d'offrir 17 repas", précise Annie Verdier, des Restos du Coeur de la Corrèze. 

Mais le report de la collecte dans le département aura-t-il des conséquences pour les personnes aidées ? Pas du tout, explique la présidente corrézienne. Car l'association locale bénéficie de l'aide de son siège national. 

En Haute-Vienne et en Creuse

Les collectes en Haute-Vienne et en Creuse auront donc bien lieu les 5, 6 et 7 mars, comme prévu. En Haute-Vienne, entre 700 et 800 bénévoles sont mobilisés pour cette opération qui l'an passé avait permis de collecter 48 tonnes de produits (53 tonnes l'année précédente). 

Les bénévoles sont présents dans 72 supermarchés du département.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société restos du coeur