Comment les habitants de Poitou-Charentes sont-ils attachés à leur région ?

© Guillaume Souvant - AFP
© Guillaume Souvant - AFP

Un sondage BVA pour la presse régionale, a été dévoilé ce mardi 30 avril. Il concerne l'attachement des français et des habitants de Poitou-Charentes à leur région. Comment voient-ils l'avenir de leur région ? Sont-ils satisfaits de la fusion Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes ?

Par Lionel Gonzalez

Selon ce sondage, les régions qui expriment la plus forte insatisfaction sont celles marquées par des identités locales très fortes, comme dans lesquelles "il peut exister un sentiment de perte de souveraineté locale de certains territoires au détriment d’une ancienne région plus centrale dans la nouvelle organisation, comme la Nouvelle Aquitaine (60% de mécontents, dont 65% en Poitou-Charentes et 77% dans le Limousin contre 53% en Aquitaine) ou l’Occitanie".

A la question "Etes-vous attachés à votre région ?", 76% des personnes interrogées en Poitou-Charente indiquent qu'elles sont attachées au territoire de leur (ancienne) région Poitou-Charentes. 20% ne se sentent pas attachées.
De même, sur l'ensemble des habitants de la région Nouvelle Aquitaine, 77% se disent "attachés" et 19% "pas attachés"

Concernant le niveau de satisfaction de la fusion Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes, 65% des personnes consultées en Poitou-Charent se disent pas satisfaites (contre 27% satisfaites).
Sur l'ensemble des habitants de la région Nouvelle-Aquitaine, 28% se disent "satisfaitas", contre 60% de "pas satisfaits".

Côté avenir, les réponses sont mitigées avec 44% de pessimistes en région Poitou-Charentes, contre 41% d'optimistes. Sur l'ensemble du territoire de Nouvelle-Aquitaine, les chiffres sont un peu différents avec 46% de personnes "optimistes", contre 42% de "pessimistes".


Enfin, les trois sujets prioritaires dans la vie des habitants de Poitou-Charentes sont :
  • L'emploi (42%)
  • Le pouvoir d'achat (38%)
  • Les services et infrastructures de santé (36%)

Méthode de l'étude

Cette étude a été réalisée par l’Institut BVA pour la Presse régionale auprès d’un échantillon interrogé (par internet) du 15 au 22 avril 2019.
Echantillon de 5.324 inscrits sur les listes électorales, identifiés au sein d’un échantillon de 6.000 français, représentatif de la population nationale âgée de 18 ans et plus.
 

Sur le même sujet

Recours du Conseil Départemental de Dordogne sur Beynac

Les + Lus