Confinement acte 2 : ouverts et fermés, le point sur les services et commerces en Limousin

Le nouveau confinement annoncé le 28 octobre engage la fermeture de nombreux établissements. Seuls les commerces de premières nécessités peuvent accueillir du public. Certains commerces feront l'objet d'une réévaluation tous les quinze jours. On fait le point en Limousin.

© André Abalo - France 3 Limousin

Voici une liste, non exhaustive et évolutive des principaux services et commerces ouverts (ou fermés) pendant le confinement. 


Sommaire

 

COMMERCES

Seule une liste de commerces "essentiels" est autorisée à maintenir ses services pendant le confinement. Tous les 15 jours, une réévaluation sera faite pour permettre ou non aux commerces à rouvrir leurs portes.

Commerces "essentiels"


À Brive, Malemort et Aubusson, les maires Frédéric Soulier, Laurent Darthou et Michel Moine ont respectivement pris un arrêté autorisant l'ouverture des commerces non alimentaires.
 

Fleuristes

Les fleuristes sont autorisés à ouvrir jusqu'au dimanche 1e novembre inclus pour le week-end de la Toussaint. Ils devront baisser leurs rideaux dès le lendemain.

Librairies

L'ensemble des librairies, considérées comme "commerces non-essentiels" devront fermer leurs portes, à l'exception des magasins FNAC qui s'appuient sur une dérogation pour ouvrir sur l'ensemble du territoire. Face à la colère des libraires, les rayons livres de l'enseigne seront finalement fermés. 

-->Retour au sommaire
 

VIE CULTURELLE

Les bibliothèques et conservatoires

via GIPHY

Les théâtres, salles de spectacles et de concerts seront quant à elles fermées jusqu’à la fin du confinement. Les répétitions et les enregistrements sont tout de même autorisés pour les artistes dans certains cas.


Les musées, centre culturels et archives municipales


-->Retour au sommaire
 


TRANSPORTS

Les bus

© F.Bordes
 

Les transports scolaires

Les vélos

Sur les routes

La Direction interdépatementale des Routes Centre-Ouest a annoncé le maintien des prestations d'entretien des sanitaires chaque jour, sur les aires de repos de l'autoroute A20 et sur les 2x2 voies de l'ensemble du réseau routier en France, utilisés notamment par les transporteurs routiers.

Ces derniers pourront d'ailleurs bénéficier de restaurants et hôtels routiers notamment au Top du Roulier, à Limoges et à l'hôtel Le Beauregard, à Brive. Des mesures d'hygiène strictes y sont mises en place.

-->Retour au sommaire

DÉCHETS

via GIPHY

Ces différents organismes le rappellent : pour tout déplacement à la déchetterie, le port du masque et une attestation sont obligatoires.

-->Retour au sommaire

EQUIPEMENTS COMMUNAUTAIRES

© Franck Petit - France Télévisions

-->Retour au sommaire

CIMETIERES et LIEUX DE CULTE

Emmanuel Macron l'a annoncé le 28 octobre, les cimetières pourront rester ouverts pendant ce nouveau confinement notamment en raison de la fête de la Toussaint. Pour s'y rendre, il suffit de cocher "motif familial impérieux" sur l'autorisation de déplacement.

Les lieux de culte quant à eux, ne seront ouverts que pour des cérémonies religieuses en petit comité (30 personnes pour les enterrements, 6 personnes pour les mariages).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société coronavirus - confinement : envie d'évasion coronavirus - confinement : conseils pratiques sport culture