Coronavirus Covid-19 : les événements annulés ou reportés en Aquitaine

25 cas sont dénombrés en Aquitaine ce lundi 9 mars. Le gouvernement a annoncé l'interdiction d'événements de plus de 1000 personnes liée à l'épidémie de coronavirus.  Spectacles, matchs ou rassemblements électoraux : voici ce qui va changer en Aquitaine ces prochaines semaines. 
© ActionVance / Unsplash
L'information a été communiquée hier. Spectacles, matchs ou rassemblements électoraux : les événements de plus de 1000 personnes vont être interdits sur le territoire. On fait le point. 
 

De nombreux spectacles annulés en Gironde


Avec plusieurs grandes salles comme l'Arkéa Arena, la patinoire de Mériadeck ou encore l'Opéra de Bordeaux, les annulations s'enchaînent dans la métropole bordelaise. 

L'Arkéa Arena a pour l'instant annulé six concerts : M (prévu le 8 mai, reporté au 18 septembre), Jean-Louis Aubert (prévu le 8 avril, reporté au 22 octobre), Dadju (prévu le 18 mars, reporté au 16 octobre), Christophe Maé (prévu le 20 mars, reporté au 26 octobre) l'Age Tendre (annulé) ainsi que Maitre Gims (prévu le 26 mars, reporté au 3 juin). Ils ont été reportés pour la majorité en octobre 2020. D'autres concerts pourraient être annulés ou reportés dans les prochains jours.

"Le problème, c'est qu'il va y avoir embouteillage à la fin, et certaines tournées ne pourront plus exister. Il faut aussi savoir combien de temps cela va durer, on ne peut pas se permettre de passer six mois sans trésorerie", ajoute Michel Goudard, directeur général d'Euterpe, l'une des plus grosses sociétés de programmation de spectacles dans la région.
De son côté, le Matmut Atlantique n'a pas pour l'instant annulé d'événements. Une réunion entre les différentes fédérations et le ministère des Sports se tient ce lundi après-midi. En effet, à l'instar du PSG - Dortmund, certains matchs pourraient se jouer à huis clos, tout comme au stade Chaban-Delmas.

L'Opéra de Bordeaux et le Pin Galant ont tous les deux adopté la même méthode : ils maintiennent leur programmation, mais contingentent les places. Des remboursements sont déjà prévus pour les spectateurs qui ne pourraient pas accéder aux spectacles. Le ballet Rock the Ballet, qui devait avoir lieu jeudi 12 mars a été annulé. Même méthode du côté du Femina. 

Le Rocher de Palmer, à Cenon, a d'ores et déjà annulé les concerts d'IAM, Caravane Palace et les Groove Sessions. Les autres événements, de moins de 1000 personnes sont maintenus. 
 
Du côté des boîtes de nuit, la Plage reste ouverte, mais a séparé ses deux salles, pour limiter à mille le taux d'occupation de chaque salle. 

En parallèle, des salons comme celui des Vignerons Indépendants ont été annulés ou reportés à des dates ultérieures. C'est donc également le cas du Salon de l'apprentissage et des métiers, prévu les 13 et 14 mars, qui est reporté.

Enfin, la campagne électorale est elle aussi perturbée par ces nouvelles directives. À Bordeaux, Nicolas Florian a décidé d'annuler son dernier meeting majeur de la campagne, tout comme à Pessac, où Sébastien Saint-Pasteur et la liste Réinventons Pessac ont décidé d’annuler leur rassemblement prévu mardi 10 mars.
 

En Dordogne, des mesures pour les élections, mais pas d'annulation


Du côté de Périgueux, le carnaval est maintenu tout comme la fête de Saint-Georges, prévue en mai. Si aucune annulation n'a pour l'instant été communiquée, la mairie a déjà pris ses dispositions quant aux élections municipales de dimanche. 
 
© DR

La mairie a enjoint ses concitoyens à ramener leurs bulletins reçus par la poste ainsi qu'un stylo noir pour les feuilles d'émargement. Des lignes vont également être tracées pour éviter la formation de groupes de personnes. Des stocks de gels hydroalcooliques et de papiers ont également été prévus.

Du côté des écoles, des stocks de savons ainsi que de feuilles essuie-tout individuelles ont été commandées. "Nous allons au devant des directives", explique-t-on à la mairie de Périgueux.
 

Dans le Lot-et-Garonne, Alain Souchon annulé, mais le carnaval maintenu 


À Agen, dans le Lot-et-Garonne, le concert d'Alain Souchon, prévu au Centre des Congrès a été annulé. 
 
Le carnaval, prévu les 6 et 7 avril prochains est pour l'heure maintenu, a annoncé la mairie.

Enfin, du côté sportif, comme pour Bordeaux, les clubs attendent cet après-midi les directives du ministère des Sports pour statuer sur les prochaines rencontres. 
 

Dans les Pyrénées-Atlantiques, le Zénith particulièrement touché


Le Zénith de Pau , l'une des principales salles de spectacle du département, a été contrainte d'annuler certaines dates. C'est notamment le cas de Chantal Goya, qui a été reporté au 25 octobre, ainsi que d'Alain Souchon, Supertramp & Dire Straits, Le Temps qui Reste. Pour les autres spectacles, ils sont susceptibles d'être annulés, aucune date n'a pour l'instant été définie par le Zénith.

Le club de L'Elan Béarnais a de son côté suspendu la vente des billets pour le match contre Villeurbanne, ce dimanche. Ils attendent désormais les directives des services de l'état.
 
Nouvelle annulation : le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray a annoncé mardi 10 mars le report de la foire au Jambon 2020 qui devait avoir lieu du 9 au 12 avril 2020. Le maire espère pouvoir reporter la fête en juin. Cette année, près de 35 000 personnes étaient attendues. 

Comme dans les autres départements, la mairie attend désormais les directives du gouvernement concernant les événements municipaux.

Dans les Landes, aucune annulation n'a pour l'instant été communiquée. Les événements sont donc maintenus.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société culture concerts musique sport