Coronavirus : l'opération Résilience se déploie en Charente-Maritime et dans la Vienne

L'opération Résilience se met en place à la Rochelle / © Laurence Couvrand, France télévisions
L'opération Résilience se met en place à la Rochelle / © Laurence Couvrand, France télévisions

Dans le cadre de l'opération Résilience, mise en place par le Président de la République le 25 mars, des militaires sont déployés autour des hôpitaux de La Rochelle et Poitiers. Une présence qui se veut dissuasive et rassurante.

Par Sophie Goux

Le Président de la République l'avait annoncé le 25 mars dernier lors d'un déplacement à Mulhouse, l'opération Résilience va être mise en place dans le pays. Elle prévoit que l'armée vienne en aide et en appui aux services publics en première ligne dans la crise sanitaire que nous traversons.
Concrètement plusieurs opérations ont été menées notamment en Outre-mer où deux porte-hélicoptères amphibies ont été envoyés, l'un dans l'océan Indien, l'autre dans la zone Antilles-Guyane. Les deux bâtiments disposent d'un hôpital, de deux blocs opératoires et d'une salle de radiologie.

Un détachement de l'Armée de Terre à La Rochelle


Les premiers militaires sont arrivés aujourd'hui à La Rochelle. Il s'agit de soldats d'un détachement de l'Armée de Terre dont le nombre n'est pas communiqué. Ils seront affectés à la surveillance du centre hospitalier, mais aussi de la gare et des zones commerciales où des tensions sont parfois susceptibles d'apparaître. Une présence dissuasive et rassurante que le directeur de l'hôpital prend comme telle. Mais pour lui l'urgence était ailleurs.

Cette opération Résilience a du sens au niveau national. Nous, on aura besoin de résilience quand tout sera terminé.
 Nous, très concrètement, on est en tension dans certains approvisonnements. Pas trop sur les masques, mais là, par exemple, on n'a que trois à quatre jours de fonctionnement pour les surblouses étanches pour les personnels qui travaillent en réanimation.
- Pierre Thépot, directeur du Centre hospitalier de La Rochelle

Les militaires travailleront aux côtés des forces de sécurité publique / © Laurence Couvrand, France Télévisions
Les militaires travailleront aux côtés des forces de sécurité publique / © Laurence Couvrand, France Télévisions
Des soldats postés aux abords de l'hôpital de La Rochelle / © Laurence Couvrand, France télévisions
Des soldats postés aux abords de l'hôpital de La Rochelle / © Laurence Couvrand, France télévisions
 

 À Poitiers 24 soldats déployés aux abords de l'hôpital et en ville

Même déploiement à Poitiers où une unité de 24 soldats divisée en trois pelotons de huit doit arriver. Ce sont des soldats de l'armée de terre dont les régiments sont en cours de désignation par le ministère des Armées. Ils seront déployés aux abords du CHU et en ville et viendront en appui des forces de sécurité publique. Mais ils pourront aussi être amenés à sécuriser des convois de transport de fret ou de patients, d'un hôpital à l'autre.

Reportage d'Éric Vallet, Laurence Couvrand et Christophe Pougeas :

L'opération Résilience a été mise en place le 25 mars dernier par le Président de la République. Dans ce contexte de crise du Covid-19, elle a pour mission de soutenir les populations et de venir en appui aux services publics, dans les domaines sanitaires, logistiques et de la protection.
Elle est placée sous le commandement direct du Chef d'État-Major des Armées, le général François Lecointre. 
Avant la mise en place de l'opération Résilience, l'armée avait déjà participé à différentes missions. Elle avait par exemple installé un hôpital de campagne sur le parking du centre hospitalier de Mulhouse et mis en place un dispositif d'évacuation médicale aéroportée entre Mulhouse et Toulon et entre la Corse et Marseille.

Sur le même sujet

Les + Lus