Les accordéons Maugein se mobilisent contre le Covid 19

La célèbre fabrique d'accordéons fourmille d'idées et se mobilise pour continuer son activité, et que l'instrument continue de jouer malgré les contraintes sanitaires.

Maugein, dernier fabriquant français d'accordéons.
Maugein, dernier fabriquant français d'accordéons. © Maugein
À Tulle, confinement oblige, les accordéons se sont tus depuis le 15 mars. Une situation catastrophique pour le dernier fabriquant français d'accordéon Maugein.
Des effectifs réduits de moitié, des clients bloqués chez eux, et des ventes qui s'effondrent : au lieu de la quarantaine d'instruments vendue généralement à cette période, le compteur n'en affiche que 7

Si les aides de l'Etat vont (un peu) aider la manufacture de passer ce mauvais cap, celle-ci attend surtout le retour de ses clients.
Pour ce faire, elle a mis les petits plats dans les grands !

La salle où les accordéonistes peuvent essayer les instruments a été remaniée afin d'offrir le maximum de sécurité sanitaire. Mais ce n'est pas la seule nouveauté !

Pour désinfecter les accordéons amenés en réparation par les clients, ou quand ceux-ci viennent les récupérer, une caisse de désinfection par ultraviolet a été construite.
Un passage de quelques seconde dans la boite, et hop, voilà un accordéon exempte de tout covid 19 ! De quoi rassurer les amoureux du piano à bretelles...
 
Accordéons Maugein désinfection ©Manufacture Maugein

Un gala Maugein "spécial covid 19"

Désinfecter c'est bien, mais jouer c'est encore mieux !
Confronté à l'annulation de la 33ème édition du festival des "nuits de nacre", qui devait avoir lieu du 25 au 28 juin prochain, Richard Brandao, le directeur de Maugein, à décidé d'agir. A Mulatet, les idées de manquent pas pour que l'accordéon égaye quand même notre mois de juin !

Tout d'abord, ce n'est rien moins qu'un "gala Maugein spécial Covid 19" qui aura lieu les 26, 27 et 28 juin prochain sur internet, de 15h00 à 23h00.
160 accordéonistes de renoms ont été sollicités pour s'enregistrer en vidéo en train de jouer. Du local de l'étape, comme Sébastien Farges, à d'autres musiciens de renoms comme Thierry Roques, ou encore des accordéonistes chinois, japonais ou argentins, il y a aura du beau monde ! Trois fois 8 heures d'accordéon, avec peut-être même, ont attend sa réponse, un invité de marque, un certain Claudio Capeo...

Mais ce n'est pas tout ! Les 27 et 28 juin, en partenariat avec la ville de Tulle et la cité de l'accordéon, 10 accordéonistes de renom déambuleront en jouant dans les rues de la préfecture, de 11h00 à 12h00. Qu'on se le dise : les accordéons résonneront quand même le long de la Corrèze ! Un beau pied de nez au virus ayant entrainé l'annulation des nuits de nacre !

Enfin, et ce sera une grande première, un "drive d'accordéon" devrait avoir lieu samedi 27 juin. Deux concerts de piano à bretelles d'une heure, à 19h00 et 22h00, sur un parking tulliste, que les spectateurs pourront écouter depuis leurs voitures.

Pour l'instant Richard Brandao attend l'autorisation préfectorale pour organiser l'évènement, mais il n'y a pas de raisons pour que celui-ci ne puisse pas avoir lieu...

A Tulle, ce sera donc un mois de juin sous le signe de l'accordéon !
De quoi faire oublier l'été morose qui s'annonce : en effet, l'annulation de tous les festivals de musique est un vrai coup dur pour la manufacture tulliste.
Maugein devait exposer ses accordéons sur une quinzaine de festivals.
Autant d'occasion de rencontrer ses clients et vendre des instruments...
 
Un mois de juin placé sous le signe de l'accordéon à Tulle. Thierry Bignon.
Un mois de juin placé sous le signe de l'accordéon à Tulle. Thierry Bignon. © Maugein
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société musique culture art économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter