Accusée d'escroquerie, la maire de Chavanac démissionne

(illustration) / © France 3
(illustration) / © France 3

La démission de la maire de Chavanac en Corrèze a été remise hier, 29 septembre 2017 au préfet. Une démission qui fait suite à une convocation en justice. Plusieurs chefs d'accusation pèsent sur l'élue en place depuis 16 ans dans ce petit village de 60 habitants situé en Haute-Corrèze.

Par Marine Guigné

Tentative d'escroquerie, faux et usage de faux, et falsification de délibération de conseil municipal, les charges qui pèsent sur Catherine Durand sont lourdes. Elle devra s'expliquer devant la justice le 7 novembre prochain.

La maire de Chavanac accusée d'escroquerie
Les administrés sous le choc au lendemain de la démission de Catherine Durand, maire de Chavanac en Haute-Corrèze.  - France 3 - équipe : Gaëlle Fauquembergue/Jean-Sébastien Tingaud/Philippe Ruisseaux.


Maire depuis 2001, à Chavanac en Corrèze, les administrés sont sous le choc depuis qu'ils ont appris la démission de l'élue soupçonnée de tentative d'escroquerie. Elle aurait transformé un devis de société en facture et falsifié une délibération du conseil municipal demandant le versement de 6 000 euros sur le compte bancaire de son conjoint. Le procurueur a été alerté par la trésorerie de Bugeat.


Une enquête a ensuite conduit à son placement en garde à vue, pendant laquelle elle a reconnu les faits. L'élue comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Tulle dans une semaine. Elle encourt 10 ans de prison.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Brive : un caviste lance son "drive" à vin

Près de chez vous

Les + Lus