L'ancien maire de Treignac, Guy Merle, est décédé

© MaxPPP - Agnès Gaudin - La Montagne
© MaxPPP - Agnès Gaudin - La Montagne

Guy Merle est décédé mercredi 24 janvier, à l'âge de 93 ans. Résistant, engagé dans la 2ème DB du général Leclerc, il avait participé à la libération de Paris. Il fut par la suite maire de Treignac de 1989 à 1995.

Par Gwenola Beriou

Son premier fait d'arme en tant que résistant remonte à ses années lycée en Normandie : en 1942, Guy Merle se retrouve avec quelques copains dans un restaurant face à des officiers allemands, les jeunes s'enfuient avec les revolvers ennemis suspendus aux porte-manteaux pour les jeter dans l'Orne.

Ce sera le début d'un long engagement pour la libération.
En 1944, Guy Merle intègre la 2ème DB du général Leclerc, avec laquelle il participe à la libération de Paris, puis à la campagne d'Alsace et à la libération de Strasbourg.
Par fidélité au général Leclerc, il le suivra en Indochine, où il rencontrera Ho Chi Minh.

A son retour en France, Guy Merle devient ingénieur chez EDF et multiplie les grands voyages. Il travaillera notamment en Côte d'Ivoire et au Laos.

A l'heure de la retraite, il vient s'installer sur les terres corréziennes de son père, originaire de Treignac.
Il sera le maire de la commune de 1989 à 1995.


Sur le même sujet

Châtellerault : garde à vue prolongée pour la mère après la mort de sa fille d’un mois et demi

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés