Brive battue de justesse à Bayonne 26 à 23

L'Aviron bayonnais a battu Brive de justesse 26 à 23 dimanche 14 février 2021 pour la 16ème journée de top 14. Les Basques mettent ainsi un terme à une série de cinq revers consécutifs. 

© Gaizka Iroz / AFP

Au bout du suspense, Bayonne a mis un terme à une série de cinq revers consécutifs en battant Brive 26 à 23 dimanche 14 février 2021 lors de la 16ème journée du Top 14 : les Basques se relancent donc dans la course au maintien. Gaëtan Germain a joué un mauvais tour à son ancienne équipe. Auteur d'une entrée décisive, le buteur bayonnais a passé sans trembler la pénalité de la gagne en fin de match. Un énorme soulagement pour les Basques, toujours avant-derniers du classement, qui n'avaient plus connu le goût de la victoire depuis le 21 novembre 2020. Ce succès au forceps leur permet de revenir à un point seulement de Montpellier, corrigé le 13 février 2021 à Castres (48-17). C'est en revanche un coup d'arrêt pour les Brivistes, qui restaient eux sur trois victoires de rang et pensaient bien pouvoir en ajouter une quatrième après être rentrés aux vestiaires avec dix points d'avance (10-20).

Bayonne avait pourtant pris le meilleur départ, menant 10-0 à l'issue du premier quart d'heure grâce à un essai de Peyo Muscarditz à la suite d'une belle percée de son ouvreur Manuel Ordas. Sans s'affoler, les Brivistes ont inversé la tendance en deux temps avant la pause.
En puissance d'abord, par l'intermédiaire de leur deuxième ligne argentin Lucas Paulos. Puis grâce à la vitesse de leur arrière fidjien Setariki Tuicuvu. Mais les Bayonnais ont dominé le deuxième acte, avec une nouvelle percée inspirée de l'international espagnol Ordas, qui a amené le deuxième essai de son équipe, signé Viliamu Afatia. Toujours aussi fiable face aux perches, Germain, remplaçant au coup d'envoi après avoir dû déclarer forfait le week-end dernier, s'est chargé de finir le travail.

Réactions des entraîneurs

Jeremy Davidson, entraîneur de Brive: "On est frustrés parce qu'en première mi-temps, on est menés 10-0 et on se rachète avec du beau
jeu, on met Bayonne sous pression, on marque, on passe devant à 10-20. C'est positif. Puis Bayonne change le jeu au sortir des vestiaires, nous prend dans l'axe. On est indisciplinés et on donne des points au pied. Malgré tout, on a un joker avec le carton jaune et la dernière touche, à huit avants contre sept, mais on le grille. Bayonne a sorti une grosse deuxième mi-temps défensive ce soir et mérite sa victoire.
C'est un coup d'arrêt car on voulait gagner ce match pour assurer notre maintien le plus vite possible
."
 

Yannick Bru, entraîneur de Bayonne : "Ça fait du bien de voir des sourires dans les vestiaires, d'y entendre la musique, d'y sentir une bonne atmosphère. On voulait éviter de tomber dans cette spirale négative de défaites, provoquée par nos erreurs, mais aussi par l'annulation de certains matches. Il s'est passé quelque chose à Castres en deuxième mi-temps et là, c'est dans la continuité. On a eu des absences, mais en deuxième mi-temps, on a vu une équipe de Bayonne qui avait envie de le faire, d'aller se chercher cette victoire. Une équipe qui croyait en ce qu'elle faisait, sûre de ses forces."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ca brive rugby sport aviron bayonnais