Brive : le CAB joue gros ce dimanche face au Stade Français

Avec un effectif quasi au complet, les Brivistes espèrent pouvoir rivaliser avec l'armada de stars du Stade Français. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
Avec un effectif quasi au complet, les Brivistes espèrent pouvoir rivaliser avec l'armada de stars du Stade Français. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

En recevant une équipe parisienne en plein doute et dernière du classement, les Brivistes ont un excellent coup à jouer. Ils peuvent repousser le Stade Français à 13 longueurs et se donner un peu d'air dans la course au maintien.

Par Pierre Gauthier

C'est l'invité surprise de la lutte pour éviter la ProD2. Nanti du plus gros budget de l'Histoire du Top 14 (40,2 M€), le Stade Français a copieusement raté son début de saison, avec 2 petites victoires en 9 journées. Les Parisiens ont même changé de staff en cours de route. Heyneke Meyer, en rupture avec son groupe, a démissionné. Julien Arias et Laurent Sempéré assurent l'intérim, avec pour mission de sauver ce qui peut encore l'être. Ce sera en tout cas le premier match de Top 14 depuis cette révolution de palais. En Corrèze on craint donc la révolte d'une formation en danger, d'autant que les mondialistes parisiens sont tous de retour.
 

Côté CAB, on assure se concentrer sur soi-même, sans se préoccuper des turpitudes adverses. L'objectif reste le même, rester invaincus au Stadium en championnat. Avec 9 points d'avance sur le Stade Français au coup d'envoi, la perspective de repousser les Parisiens à 12, 13, voire 14 points selon le scénario, est bien réelle. Autrement dit les Brivistes peuvent compter l'équivalent de 3 victoires d'avance sur leurs adversaires dominicaux, un débours qui serait alors bien difficile à combler. 

Les joueurs de Jeremy Davidson doivent également se faire pardonner la gifle infligée vendredi dernier par Bristol en Challenge européen (0-36). Une défaite à la maison, la première depuis 22 matches, surtout en demeurant Fanny. L'humiliation doit être lavée au plus vite, devant l'officiel "meilleur public de France".
 


L'incertitude Olding


Les deux équipes se sont déjà affrontées il y a 15 jours en Challenge européen. Une victoire briviste à Jean-Bouin, 27-11, la première à l'extérieur cette saison pour le CAB. Mais très peu d'enseignements à tirer de cette rencontre. Compositions et plans de jeu devraient en effet être totalement différents ce dimanche, des deux côtés du terrain.

Pour ce match encadré par 4 rencontres européenne, le staff briviste va présenter un XV titulaire proche d'une forme d'équipe type. La grande question concerne la présence ou non de Stuart Olding. Le maître à jouer briviste, touché à la main, est incertain. Sa participation devrait se décider au dernier moment. Pour le reste on retrouvera à coup sûr les cadres de la maison CAB, comme Peet Marais, Saïd Hirèche, Julien Blanc ou Thomas Laranjeira.
 


Le XV briviste possible :

Laranjeira ou Jurand - Romanet, Galala, Lee ou Dunbar, Müller - Olding ou Laranjeira, Blanc - Giorgadze, Hirèche (cap), Voisin - Lees, P. Marais - Doge, Acquier, Chauvac



Brive - Stade Français, à suivre ce dimanche 1er décembre à partir de 12h30.

 
Déjà décisif pour le maintien ?
En recevant une équipe parisienne en plein doute et dernière du classement, les Brivistes ont un excellent coup à jouer. Ils peuvent repousser le Stade Français à 13 longueurs et se donner un peu d'air dans la course au maintien. Intervenants : Thomas Laranjeira, Simon-Pierre Chauvac, Jeremy Davidson

Sur le même sujet

Les + Lus