• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Brive : le CAB remporte le 100e derby du Massif Central

Les Brivistes ont dominé les phases de conquête, pour la plus grande joie des 12691 spectateurs du Stadium. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
Les Brivistes ont dominé les phases de conquête, pour la plus grande joie des 12691 spectateurs du Stadium. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

5 ans que les Brivistes n'avaient plus battu les Clermontois à domicile. Un succès 28-21 au terme d'un match décousu mais plaisant, qui lance enfin la saison du CAB.

Par Pierre Gauthier

Ils l'ont fait ! Après deux premières rencontres à l'extérieur ratées dans les grandes largeurs, les hommes de Jeremy Davidson n'avaient déjà presque plus le droit à l'erreur pour leur première au Stadium. Le CAB éloigne le spectre d'une saison cauchemardesque à la Perpignan (15 défaites consécutives pour démarrer la saison) dès la 3e journée, ouf !

 


Poussés par un public bouillant, les Brivistes sont les premiers en action. Un pilonnage en règle de la ligne clermontoise, une astucieuse passe au pied de Stuart Olding, et Guillaume Namy aplatit en coin le premier essai de la partie ! 7-0 (4e).

Déchaînés, les Corréziens poussent, et obtiennent une pénalité que Thomas Laranjeira assure, 10-0 (10e), quelle entame !

Les Auvergnats ne voient pas le jour en ce début de partie, et une nouvelle action aboutie des Blanc & Noir envoie Sootala Fa'aso'o en Terre promise, 15-0 (17e).
 


Vexés, les visiteurs appuient enfin sur l'accélarateur. Une première percée tranchante de Apisai Naqalevu positionne idéalement les siens, puis l'action rebondit et c'est finalement Fritz Lee qui plante l'essai, 15-7 (24e).

Il en faudrait bien plus pour décourager des Brivistes survoltés. A la 31e, c'est Seva Galala qui redonne de la marge aux siens, un essai accordé après un long arbitrage vidéo, 22-7.

Solides en défense, les Brivistes encaissent sans trop de dommages les offensives asémistes. Simon-Pierre Chauvac réalise notamment un grattage décisif pour maintenir l'écart. Ce premier acte se conclut donc par le score plutôt surprenant de 22-7 en faveur des locaux.

Les Brivistes ne craquent pas 


Au retour des vestiaires, il ne se passe pas grand chose pendant 10 minutes, puis la machine ASM se met en marche. Un contre rondement mené par Samuel Ezeala et Apisai Naqalevu est conclu par ce dernier, 22-14 (53e).

Les Clermontois n'en profitent pas, et au contraire ce sont les Brivistes qui scorent grâce à la botte de Laranjeira, après un carton jaune logiquement infligé à Faifili Levave, 25-14 (66e).

On croit presque la cause entendue, mais c'est mal connaître les Auvergnats, qui réagissent dans la foulée par un essai de Charlie Cassang, 25-21 (68e).
 


Le Stadium tremble, mais les affaires clermontoises ne s'arrangent pas avec la sortie sur carton jaune de George Moala (71e). A 15 contre 13, Brive reprend de la marge, toujours grâce au pied de Laranjeira, 28-21 (72e).

Malgré d'ultimes assauts des visiteurs, et une pénalité manquée par Marc Palmier, le score ne bouge plus, victoire briviste 28-21, le Stadium peut exulter !
 

Avec cette 19e victoire consécutive au Stadium, les Brivistes ont remis l'église au centre du village en abandonnant symboliquement la dernière place du classement. Pour ceux qui en doutaient, il faudra clairement compter sur le CAB dans la course au maintien. 

Samedi prochain, les Corréziens se rendront chez le leader lyonnais avec beaucoup, beaucoup moins de pression sur les épaules. 

Sur le même sujet

Les Montet ont repris la chasse en famille

Les + Lus