Brive : le CAB renoue avec la victoire en Challenge

Victor Lebas se saisit du ballon en haute altitude, malgré des conditions météo particulièrement difficiles. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
Victor Lebas se saisit du ballon en haute altitude, malgré des conditions météo particulièrement difficiles. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

Après deux défaites consécutives dans la petite Coupe d'Europe, les Brivistes ont logiquement dominé les Italiens de Zebre Parme 24-10 au Stadium. Mais sans parvenir à prendre le bonus offensif. Les espoirs de qualification pour les quarts-de-finale de la compétition s'éloignent un peu plus.

Par Pierre Gauthier

Les Brivistes l'avaient annoncé, l'objectif était de gagner pour préparer au mieux les grosses échéances à venir en Top 14. Mission accomplie, malgré une pluie battante et continue qui a quelque peu pourri la rencontre.
 

Premier coup dur pour le CAB, le carton jaune infligé à un habitué du genre, Seva Galala (6e). Parme en profite pour ouvrir la marque grâce à une pénalité de Biondelli, 0-3 (11e).

Côté italien, Tuivati écope à son tour d'un carton jaune (13e), et Brive égalise par la botte d'Abzhandadze, 3-3 (14e).

Les avants brivistes font parler leur puissance supérieure, et Lobzhanidze est là pour conclure, 10-3 (17e).

Rien d'autre à signaler dans cette première période, si ce n'est des mêlées à rejouer à n'en plus finir et un ennui généralisé pour les 1800 spectateurs du Stadium (plus faible affluence depuis le Brive-Worcester disputé à Tulle il y a 2 ans), 10-3 à la pause.
 

Place aux jeunes en seconde période



Le second acte démarre sur de meilleures bases. Dès la 43e, une belle percée de Scholes troue la défense italienne, le bon relai de Galala et Lobzhanidze est encore à la conclusion pour signer un superbe doublé, 17-3.

Petit évènement avec la première entrée sous les couleurs du CAB pour le jeune pilier tongien Wesley Tapueluelu, 20 ans (53e). Suivie de celle d'un enfant du club, le centre Maxence Darthou, 18 ans, au club depuis l'âge de 5 ans, pour sa première apparition en pro au Stadium.
 


Le match retombe dans un faux rythme jusqu'à la 72e, et un essai tout en puissance signé Acquier, 24-3. Brive a moins de 10 minutes pour aller chercher le bonus offensif.

Une mission qui se complique avec la sortie sur carton jaune de Lee (75e). Parme en profite pour sauver l'honneur avec un essai de Boni, au milieu d'une défense bien passive sur ce coup-là, 24-10 (78e).

Dans ces conditions, impossible d'enflammer la fin de match, le CAB doit se contenter d'une victoire simple qui complique considérablement ses déjà maigres chances de qualification. Score final 24-10.
 

Avec Julien Blanc, Stuart Olding ou Peet Marais en sortie de banc, le staff briviste a pu faire jouer ses cadres juste le temps nécessaire pour préparer idéalement le gros match à Bayonne samedi prochain. Une rencontre d'une tout autre importance que les Corréziens pourront aborder avec un petit matelas de confiance, c'est déjà ça !













 

Sur le même sujet

Les + Lus