Brive: le CAB reste en vie

Julien Le Devedec et les Brivistes saluent les 10133 spectateurs du Stadium après une fin de match tendue. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
Julien Le Devedec et les Brivistes saluent les 10133 spectateurs du Stadium après une fin de match tendue. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

Gros soulagement en Corrèze ! Les Brivistes ont gagné 15-12 le match de la peur face aux Agenais. Ils remontent à la 13ème place et conservent l'espoir de se maintenir en Top 14. 

Par Pierre Gauthier

En cas de défaite ce soir, le CAB aurait eu un pied et trois orteils en Pro D2, mais les Brivistes ont su garder suffisamment de sang froid pour s'imposer face à un concurrent direct après un gros combat. Seul point noir, le bonus défensif concédé sur la fin au SUA.


Dos au mur, les Brivistes prennent d'entrée le score grâce à une pénalité de Gaëtan Germain dès la 3ème minute. 3-0. On sent une tension légitime sur la pelouse entre deux formations à la lutte pour leur survie dans l'élite.

A la 9e, un énorme frisson parcourt les travées du Stadium. Filipo Nakosi bat son compatriote Benito Masilevu en vitesse sur l'aile, le ballon est récupéré par Clément Laporte repris in extremis par Petrus Hauman. Un sauvetage superbe qui empêche le doute de s'installer dans les têtes corréziennes. 

Le CAB domine globalement, mais ne parvient pas à concrétiser. Germain rate deux pénalités consécutives. Son homologue Lot-et-Garonnais Jake McIntyre se troue lui aussi et le score n'évolue pas malgré un carton jaune infligé à Opeti Fonua.

C'est même le SUA qui va égaliser à la 37e, par l'intermédiaire de McIntyre, 3-3.

Les Brivistes multiplient les temps de jeu et s'offrent à la 40e l'action la plus chaude d'une première période plutôt agréable. Une belle passe au pied de Matthieu Ugalde est volleyée par Guillaume Namy, qui permet à Arnaud Mignardi d'aplatir. Mais l'essai est logiquement refusé pour un léger en-avant de Namy. 

Le CAB doit alors attendre 4 minutes après la sirène pour reprendre l'avantage, toujours grâce à Germain. 6-3 à la pause.
 


La seconde période débute par une audacieuse tentative de coup de pied de 55 mètres, mais Hugo Verdu est un peu court. Et au contraire ce sont les Brivistes qui creusent l'écart après deux pénalités passées par l'inévitable Germain. 9-3 (51e), puis 12-3 (59e). 

Dans la foulée, les Corréziens concèdent bêtement une pénalité sur le renvoi et McIntyre ne se fait pas prier pour ramener un peu les siens, 12-6 à la 61e.

L'entrée de Sisa Koyamaibole fait du bien en terme de puissance, et la mêlée cabiste gagne une pénalité à nouveau rentrée par Germain, 15-6 (65e).

On croit alors les Brivistes sereins, mais leurs vieux démons et sans doute le poids des six défaites consécutives les rattrapent. En jouant tous les coups, les Agenais sont tout proches du hold up. Sous pression, les locaux se mettent à la faute et McIntyre en profite, 15-9 (75e).

A peine une minute plus tard, François Da Ros écope encore d'un carton jaune pour un placage sans ballon. Verdu passe la pénalité et le SUA revient dans le bonus défensif, 15-12 (77e).

La fin de match est compliquée, Seva Galala se voit lui aussi infliger un carton jaune pour placage dangereux. Brive termine à 13 mais la défense tient. Score final 15-12, ouf !

 


Du côté des vaincus, malgré la déception on se contente de ce point de bonus qui pourrait peser lourd dans la balance à la fin du championnat.

 



Dans les rangs brivistes on retiendra surtout le goût retrouvé de la victoire après six défaites d'affilée. Les autres résultats sont par ailleurs assez favorables, puisque Oyonnax a lourdement chuté à Pau et que le Stade Français s'est incliné à domicile face à Toulouse. Le CAB double Oyo et retrouve la 13ème place synonyme de barrage. Avec 4 équipes en 3 points à 4 matches de la fin, bien malin qui devinerait l'identité du relégué automatique.

La zone rouge:

11) Agen 33 pts
12) Stade Français 33 pts
13) Brive 31 pts
14) Oyonnax 30 pts


 



La semaine prochaine, le Top 14 fait relâche. Les Brivistes iront défier Newcastle dans le nord de l'Angleterre en 1/4 de finale du Challenge européen. A noter que l'ensemble du groupe fera le voyage pour encore plus souder les rangs.

Ensuite ce sera la dernière ligne droite du championnat, avec la réception de Lyon, deux déplacements cruciaux à Oyonnax et à Paris, puis la réception de Bordeaux pour on l'espère se sauver définitivement !


Bonus: revivez l'avant-match et la haie d'honneur des supporters brivistes:
 

 

Sur le même sujet

OUverture du Procès de Peio Serbielle à Paris

Les + Lus