Brive : le CAB voit 36 chandelles en Challenge européen

En conquête ou dans le jeu, les Brivistes ont été dominés dans tous les secteurs par les Anglais. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
En conquête ou dans le jeu, les Brivistes ont été dominés dans tous les secteurs par les Anglais. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

Un de chute pour les Brivistes au Stadium. Ce vendredi soir, les hommes de Jeremy Davidson ont été laminés 36-0 par les Anglais de Bristol. Un non-match à oublier très vite et qui brise la série d'invincibilité à domicile qui courait depuis 22 rencontres.

Par Pierre Gauthier

Le CAB Fanny à domicile, ça n'était pas arrivé depuis très longtemps, mais ces Anglais leaders de leur championnat domestique étaient bien trop forts. une classe d'écart et des Brivistes qui retombent brutalement sur Terre après leur belle victoire au Stade Français vendredi dernier.
 

Comment en est-on arrivé là ? Le calvaire du CAB a en fait débuté très tôt, pour se poursuivre pendant 80 minutes.

Les Brivistes sont dans le dur d'entrée, les Anglais bénéficient d'une touche dans les 5m et déroulent, premier essai signé Toby Fricker, 0-7 (7e).

La domination anglaise se poursuit, et Callum Sheedy rentre une pénalité, 0-10 (15e).

Dans la minute suivante, les visiteurs et leur gros volume de jeu enchaînent, la belle percée de Sheedy est conclue par Harry Randall, 0-17 (16e).
 


Les minutes passent et ça ne s'arrange pas pour les Corréziens. Après avoir choisi la pénaltouche, les Anglais enfoncent la ligne briviste, et Piers O'Conor inscrit le 3e essai des siens, 0-24 (25e).

Les Cabistes tentent de revenir, mais rien y fait pour l'instant, ils continuent à être sanctionnés par l'arbitre gallois et ses décisions pas tours compréhensibles, y compris lorsque Peniami Narisia croit aplatir. Et même en campant un long moment à quelques centimètres de l'en-but anglais, les Brivistes n'y arrivent toujours pas. Bristol mène très logiquement à la pause 24-0.
 


Un second acte soporifique


La deuxième période se résume à une insupportable succession de mêlées sans aucun rythme, pénible, très pénible.

Seul fait notable, le carton jaune infligé à Seva Galala, un de plus, pour un geste dangereux (66e). Pas de quoi arranger les affaires corréziennes, déjà pas brillantes.

Sûrs de leur force, les Anglais contrôlent, et finissent par inscrire un 4e essai, synonyme de bonus offensif, en force par l'intermédiaire de Will Capon, 0-31 (69e).

Et le calvaire briviste n'est pas encore achevé. Ed Holmes rajoute un 5e essai, sans forcer outre mesure, 0-36 (74e), ce sera aussi le score final.
 

Au coup de sifflet final, dans un Stadium assez abasourdi, les Corréziens sont abattus, surtout par la perte de leur invincibilité à domicile. Mais le plus important reste bien sûr la venue à Brive du Stade Français en Top 14 dimanche 1er décembre, un match d'un tout autre enjeu.

Quant à l'aventure européenne, il reste encore la possibilité de se qualifier en tant que meilleur 2e, mais il ne faudra pas lâcher de points en route face aux Italiens des Zebres.
 

Sur le même sujet

Les + Lus