Brive : le CAB bat Bayonne 25-22

Publié le
Écrit par Pierre Gauthier .

Sevrés de victoire à domicile depuis mars dernier, les Brivistes ont dominé de faibles Basques ce samedi soir, mais les Corréziens ont laissé bêtement le point de bonus défensif à leurs adversaires dans la course au maintien.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Après l'entrée des joueurs sur fond de tifo géant "16ème homme" déployé par les Afeciouna, les Brivistes sont galvanisés et inscrivent le premier essai dès la 2e minute ! Un long coup de pied latéral d'Olding est capté par Müller en coin, l'ailier argentin sert idéalement Laranjeira qui n'a plus qu'à aplatir, 7-0.


A la 7e, le même Laranjeira passe une pénalité, et la CAB mène 10-0.


La mêlée corrézienne obtient une nouvelle pénalité, mais cette fois c'est raté des 50m par Laranjeira.


A la 20e, l'Aviron écope de sa 6e pénalité, déjà ! Et celle-ci est rentrée par Laranjeira, 13-0.


La 7e pénalité intervient à la 23e, encore sur une mêlée fermée, et le pilier gauche basque Perchaud est logiquement sanctionné d'un carton jaune.


Les Bayonnais sortent enfin de leur torpeur à la 28e, l'ancien du CAB Gaëtan Germain réduit l'écart au pied, 13-3.


Sur les 8e et 9e pénalités basques, les Brivistes choisissent la pénaltouche, mais sans succès.


Et à force de dominer sans scorer, les Blanc & Noir s'exposent... Mais Germain rate sa tentative des 50m.


Juste avant la pause, Lobzhanidze contre Dolhagaray et file à Dame, le CAB mène 18-3 à la pause. 


Pendant la mi-temps, le Stadium rend un émouvant hommage à Mitch Lees, contraint de mettre un terme à sa carrière suite à une grosse blessure.

Au retour des vestiaires, les Basques sont métamorphosés et suite à une bonne percée de Maqala, c'est Amosa qui marque en puissance, 18-8 (42e).


Le même Amosa est tout proche de signer un doublé 7 minutes plus tard, mais l'essai est refusé, pour le plus grand soulagement des 9636 spectateurs du Stadium.


Et après un long temps fort briviste, Arnold concrétise enfin en bout de ligne, le CAB reprend de la marge, 25-8 (57e).


L'Aviron presse pour revenir, mais se fait sanctionner une 15e fois à quelques encablures de la ligne d'en-but corrézienne.


La réaction des visiteurs paye enfin, Van Jaarsveld marque à la 73e, 25-15.


Et plus gênant, Cassiem score après la sirène, score final 25-22.

Les Basques arrachent un point de bonus défensif, les Brivistes peuvent presque avoir des regrets, mais ils se consoleront avec cette première victoire à domicile de la saison.

Le CAB gagne peu, mais utile, avec deux succès sur ses deux principaux concurrents dans la course au maintien (Perpignan et Bayonne), même si la lutte promet d'être serrée jusqu'au bout.

Prochain rendez-vous à Toulon le samedi 8 octobre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité