Impérial à domicile, le Stade Toulousain, même amputé de huit internationaux laissé au repos, part largement favori face à des Corréziens toujours Fanny à l'extérieur, mais qui n'auront rien à perdre à Ernest-Wallon.

L’Equipe de France l’a prouvé en battant les All Blacks avec la manière, tout est possible dans le rugby. Alors pourquoi ne pas miser sur une belle prestation des Brivistes à Toulouse ce samedi soir ? Au-delà du résultat brut, c’est surtout l’état d’esprit qui sera scruté. Respecter les champions de France et d'Europe en titre, mais leur rentrer dedans sans complexe. "Si on les regarde, on va les voir de dos trop souvent", comme dit Arnaud Mela avec son habituel sens de la formule !

 

 

Le Stade Toulousain à domicile, c'est 5 victoires en autant de rencontres, et 36,8 points de moyenne à chaque match. De quoi faire frissonner la défense corrézienne, même si Ugo Mola et son staff ont décidé de laisser huit internationaux au repos, dont Antoine Dupont et Romain Ntamack. Qu'on ne s'y trompe pas, il est impossible de parler d'équipe bis au Stade, tant la culture de la gagne et du beau jeu y est inscrite dans les fondamentaux. Les habituels "remplaçants" seront même probablement plus morts de faim et dangereux que les héros fourbus vainqueurs des Néo-Zélandais. 

 

 

Le CAB n'a plus gagné à Ernest-Wallon depuis 15 ans, mais la saison dernière les Blanc & Noir étaient encore dans le match à l'heure de jeu, avant de craquer par manque de maîtrise et de discipline. Après une semaine de vacances et une autre de préparation sans match, ils sont cette fois régénérés à la fois physiquement et mentalement. De quoi y croire, au moins un peu !

 

 

Deux frères face à face

 

Pour Daniel Brennan, le jeune pilier droit du CAB qui a récemment prolongé son contrat, affronter le Stade Toulousain reste à part. Son père Trevor jouant pour le Stade, il a grandi dans la Ville Rose, y a été formé, et pourrait affronter pour la première fois son frère Joshua, 2e ligne de son état. Leur grand-mère a déjà prévenu, elle ne tolérera "aucune bagarre" ! Un bon conseil pour les Brivistes, qui devront rester extrêmement disciplinés pour avoir une chance de gratter ne serait-ce qu'un point de bonus défensif. 

 

 

A noter que le XV de départ sera très proche de celui du dernier match contre le Racing, seuls trois changements sont à signaler. 

Le XV de départ :

15 Jurand; 14 Bituniyata, 13 Tuicuvu, 12 Galala, 11 Müller; 10 Hervé, 9 P. Abadie; 8 Voisin, 7 E. Abadie, 6 Marais; 5 Lees, 4 Zafra; 3 Bekoshvili, 2 Acquier, 1 Brennan

Le banc : 16 Karkadze, 17 Tapueluelu, 18 Ratuva, 19 Giorgadze, 20 Sanga, 21 Abzhandadze, 22 Galletier, 23 Japaridze

 

Après dix matches consécutifs lors du premier bloc, le calendrier devient nettement plus haché. Les Corréziens iront ensuite à Lyon le samedi 4 décembre, puis ce sera l'intermède Challenge européen. Pas évident pour le rythme.

 

https://youtu.be/Dm4vP-cHSAo

 

11e journée du Top 14 : Stade Toulousain - CAB, à suivre ce samedi 27 novembre à partir de 21h05.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité