CA Brive: 7 essais et une victoire bonifiée

Les Brivistes ont envoyé du jeu pendant 80 minutes pour tenter de réchauffer les 7218 courageux spectateurs du Stadium. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
Les Brivistes ont envoyé du jeu pendant 80 minutes pour tenter de réchauffer les 7218 courageux spectateurs du Stadium. / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin

Mission accomplie pour le CAB ! Face à une équipe de Bourg-en-Bresse valeureuse mais limitée, les Brivistes n'ont pas fait de détail en s'imposant logiquement 52-14. Un festival offensif inédit ces dernières années au Stadium.

Par Pierre Gauthier

Après deux échecs consécutifs à l'extérieur, il fallait évidemment gagner, mais aussi prendre le bonus offensif pour rester collés au peloton de tête. Les Corréziens ont su le faire, en jouant enfin pendant 80 minutes. Discipline, conquête, jeu au large, liaisons avants-arrières, les motifs de satisfaction sont nombreux ce soir dans les rangs du CAB.
 

 
Et pourtant le début de match est plutôt équilibré. Les Bressans défendent avec acharnement et efficacité. Brive mène tout de même 3-0 grâce à son métronome Thomas Laranjeira. (8e). Mais le premier tournant de la partie survient à la 16e minute, un carton jaune logique infligé à Joris Fusier.

En infériorité numérique, Bourg explose. Une touche maîtrisée, un ballon porté redevenu performant et un premier essai corrézien signé Vivien Devisme, 10-0 (16e).
 

A peine 3 minutes plus tard, une action de 80 mètres est initiée par le sur-puissant Otar Giorgadze. La liaison avants-arrières est parfaite, le ballon rebondit sur l'aile et Guillaume Namy conclut en coin, 17-0 (19e).

Toujours à 15 contre 14, les Brivistes se font plaisir. Une belle passe intérieure de Laranjeira lance idéalement Seva Galala, très bon ce soir, pour le 3ème essai des locaux, 24-0 (24e).

C'est presque trop facile pour les Brivistes, qui du coup se déconcentrent. Bourg en profite pour ouvrir son compteur après une pénaltouche bien sentie. Essai signé Quentin Drancourt, 24-7 (30e).

Brive sort provisoirement du bonus, mais pour 8 minutes seulement. Un exploit individuel de Laranjeira, qui évite un placage et fonce vers l'en-but, remet l'église au centre du village, 31-7, le score à la pause. 
 
 

4 essais de plus en seconde période


Au retour des vestiaires, il ne se passe pas grand chose pendant un gros quart d'heure. Les 7218 spectateurs du Stadium se refroidissent, jusqu'à la 58e, et une nouvelle action de 80m. A la manoeuvre, les cannes d'Enzo Hervé, le bon relai de Galala et Félix Le Bourhis à la conclusion, 38-7.
 

Moins de 10 minutes plus tard, pas de jaloux puisque c'est de nouveau un avant qui termine l'action briviste, en l'occurrence Luka Goginava suite à un amour de groupé pénétrant, 45-7 (66e).

A l'orgueil, les Bressans parviennent à inscrire un deuxième essai par l'intermédiaire de François Bouvier, 45-14 (70e).

Mais il y a bien longtemps que la messe est dite et que les 5 points sont chaud. Les Brivistes mettent même un point d'honneur à finir sur une note positive et un septième essai inscrit à la 77e par Arnaud Mignardi, 52-14 score final.

Grâce à ce deuxième bonus offensif de la saison, le CAB boucle les matches aller à la 3ème place, à 4 points de Bayonne et 3 de Nevers. Le bilan comptable est correct, mais l'élève briviste peut et doit encore mieux faire. Ca passera par des victoires à l'extérieur, pourquoi pas dès vendredi prochain à Colomiers, face à une équipe qui jouera une partie de sa survie chez elle.


Bonus: revivez l'avant-match en Facebook live
 

Sur le même sujet

Le député LREM expulsé du Sommet de l'élevage

Les + Lus