CA Brive : à Toulouse sans pression mais pas sans ambition

Chez l'impressionnant leader du Top 14, les Brivistes n'auront rien à perdre. Pas question pour autant de se présenter en victimes expiatoires, avec la belle dynamique actuelle, l'appétit vient en mangeant.

Emmenés par leur ailier virevoltant Valentin Tirefort, les Brivistes foncent vers Toulouse.
Emmenés par leur ailier virevoltant Valentin Tirefort, les Brivistes foncent vers Toulouse. © Pierre Gauthier - France Télévisions

18 novembre 2006, la date du dernier succès briviste à Ernest-Wallon (26-29) ! Depuis, 10 défaites de rang, dont quelques beaux cartons (2008, 2009, 2015, 2018). Alors, pourquoi s'imaginer que ça puisse être différent cette saison ? Pourquoi pas ? répondent les Corréziens.

 

L'analyse d'avant-match de James Coughlan

 

Difficile cependant de verser dans un optimisme béat. Le Stade Toulousain, c'est la 2e meilleure attaque du championnat, et la 2e meilleure défense. Une formation capable de briser les deux ans d'invincibilité à domicile des Rochelais la semaine dernière, malgré un groupe amputé de huit internationaux. Des avants solides en conquête et des 3/4 toujours aussi joueurs, bref un cauchemar pour les adversaires. A l'aller, les Stadistes étaient venus gagner de 20 points en Corrèze (16-36), il faudra donc être particulièrement performants pour espérer quoique ce soit.

 

Les mots de Victor Lebas

 

La défense, secteur clé

 

Côté notes d'espoir, les Hauts-Garonnais n'en sont pas à 100% de réussite à domicile. Lyon est venu s'imposer à Ernest-Wallon, et Castres y a gratté un match nul. A coeur vaillant, rien d'impossible. D'autant que la défense briviste en mode barbelés est en place, comme l'ont prouvé les longues séquences défensives contre Bordeaux. Plier sans rompre, une philosophie qui pourrait gêner les artistes toulousains. 

En tout cas, les Corréziens l'assurent, les esprits ne sont pas encore tournés vers la réception du cancre agenais le 27 mars. Une rencontre qui pourrait sceller quasi définitivement le maintien du CAB en Top 14.

Après Toulouse, il y aura deux semaines sans match, il était donc inutile de faire tourner l'équipe à outrance. Le staff briviste a choisi d'aligner un XV compétitif, tout en intégrant des joueurs en manque de temps de jeu, comme Daniel Brennan, Victor Lebas, Seva Galala ou Valentin Tirefort. Le Stakhanoviste Hayden Thompson-Stringer s'assiéra pour une fois sur le banc. On compte huit changements dans le XV titulaire par rapport au dernier match face à Bordeaux.

 

Les mots de Valentin Tirefort

 

Le XV briviste :

15 Tuicuvu; 14 Tirefort, 13 Lee, 12 Galala, 11 Jurand; 10 Hervé, 9 Blanc; 8 Fa'aso'o, 7 Voisin, 6 R. Marais; 5 Lees, 4 Lebas; 3 Ceccarelli, 2 Narisia, 1 Brennan

Le banc : 16 Acquier, 17 Thompson-Stringer, 18 Malafosse, 19 Abadie, 20 Delarue, 21 Buliruarua, 22 Bituniyata, 23 Japaridze

 

Stade Toulousain - CAB, 18e journée du Top 14, à suivre ce samedi 6 mars à partir de 14h45.

 

Rien à perdre à Toulouse !

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ca brive rugby sport