• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les cheminots sur le marché de Brive

Ce samedi 14 avril, les cheminots sur le marché de Brive. / © F3 Limousin
Ce samedi 14 avril, les cheminots sur le marché de Brive. / © F3 Limousin

Ce samedi 14 avril était une journée de débrayage à la SNCF avec un trafic encore très perturbé. À Brive, ce matin, les cheminots ont choisi de se rendre sur le marché pour expliquer leur combat.

Par Mary Sohier

"Les grèves SNCF, ça commence à nous fatiguer", "Il faut qu'ils se battent", "On s'intéresse assez peu à cette grève"... Accueil très partagé pour les cheminots de la CGT sur le marché de Brive ce samedi 14 avril, au matin.

Avec des initiatives comme celle-ci, l'objectif du syndicat est bien d'occuper le terrain au maximum. "On se déploie sur les bassins où on peut rencontrer les usagers, mais aussi les citoyens. C'est une entreprise publique qui est menacée de privatisation", assure Franck Arrivé, délégué syndical CGT cheminots de Brive.

Une réunion prévue avec la référente LREM


Présente aussi sur le marché ce matin, Patricia Bordas, référente de La République en Marche en Corrèze : "Je crois que la réforme peut se faire ensemble.

Après quelques échanges un peu musclés, les deux camps ont fini par convenir d'une discussion dans les prochains jours. En attendant cette rencontre, la CGT sera sur le marché de Tulle mercredi 18 avril.

Les cheminots sur le marché de Brive
Ce samedi 14 avril était une journée de débrayage à la SNCF avec un trafic encore très perturbé. À Brive, ce matin, les cheminots ont choisi de se rendre sur le marché pour expliquer leur combat. Intervenants : Franck Arrivé, délégué syndical CGT cheminots de Brive et Patricia Bordas, référente LREM en Corrèze. - Reportage de Grégoire Alcalay, Marine Nadal et Nicolas Stil.

 

Sur le même sujet

Blocage de la zone commerciale à Lescar par les "gilets jaunes"

Les + Lus