Coronavirus en Corrèze : vigilance accrue dans les résidences autonomie de Brive

Tout comme les EHPAD, les résidences séniors autonomes (auparavant appelées foyer-logement) n'ont pas été épargnées. Brive en compte quatre. Au sein des structures gaillardes, depuis le début de la pandémie, 12 cas ont été détectés dont 11 dans un même établissement.

© Mathieu Beaudouin - France Télévisions
On a beaucoup parlé des EHPAD avec cette crise de coronavirus, mais les résidences autonomie pour personnes âgées (ex foyers logements),  sont aussi fortement mobilisées en cette période d'épidémie, avec parfois des contaminations.

Ce fut le cas à la Résidence autonome de Tujac-Brive où 11 cas ont été détectés en avril dernier. On déplore une personne décédée et quatre personnes étaient toujours hospitalisées ce jeudi 7 mai 2020. Les autres, fort heureusement, ont guéri. Selon les premiers éléments, la contamination serait partie de deux infirmiers extérieurs à l'établissement et testés positifs. Un épisode qui a généré de nombreuses inquiétudes pour les 35 autres pensionnaires. 

Dans les trois autres foyers d'hébergement autonome de Brive, seul un cas a été détecté. C'était à la résidence autonomie Chapeau Rouge le 27 mars. Le Covid-19 a touché une femme de 96 ans qui se porte bien en ce début mai. Mais les résidents ont depuis multiplié les mesures de précaution : 

"On fait attention, on s'est toujours mis à un mètre... " Georgette Bessas, résidente de la résidence autonomie Chapeau Rouge

Résidence autonomie Chapeau Rouge à Brive
Résidence autonomie Chapeau Rouge à Brive © Mathieu Beaudouin - France Télévisions

Contrairement aux EHPAD, les résidents de foyers autonomes sont libres d'entrer et de sortir de l'établissement. D'où l'importance de bien respecter les gestes barrières : "On ne peut pas empêcher nos résidents de sortir, mais par rapport à ça, on a mis en place un système pédagogique en leur expliquant qu'il faut mettre le masque, bien se désinfecter les mains et surtout respecter les règles et les consignes", explique ainsi Olivier Bourg, directeur de la Résidence Autonomie Chapeau Rouge. 

Des consignes à respecter bien au delà du 11 mai pour éviter de nouvelles contaminations.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus génération senior sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter