Corrèze : Jean Castex, provincial assumé, à l’écoute de l’armée et des territoires

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Petit
Jean Castex arrivant au 126ème RI de Brive en compagnie de Geneviève Darrieusecq
Jean Castex arrivant au 126ème RI de Brive en compagnie de Geneviève Darrieusecq © France télévisions

Le premier ministre était en visite le samedi 4 décembre 2021 en Corrèze. Il s’est rendu au 126ème régiment d’infanterie de Brive, dans un centre de vaccination et sous le marché couvert.

Lors de sa déambulation sous les halles de Brive, la question lui a été posée par notre équipe sur place : Quel est le message de cette visite corrézienne à quelques mois de la présidentielle ? 

Et la réponse de Jean Castex fut claire : “Mon objectif est d’aller dans tous les départements d’ici la fin de mon mandat. J’illustre toujours par un thème. Aujourd’hui, c’était ma visite au 126ème régiment d’infanterie. Moi qui suis un provincial assumé, je pense que c’est dans les départements que bat le cœur de la France. Je revendique de m’occuper des territoires. La Corrèze en est un. Ma visite permet de parler des problématiques locales qui ne manquent pas dans les temps que nous traversons.”  

Et justement, c’est bien des problématiques corréziennes dont voulait parler Pascal Coste, président du conseil départemental, avec le premier ministre. Une demande d’entretien aurait été faite en bonne et due forme aux services de Matignon. Mais l’élu local aurait reçu une fin de non-recevoir.

C’est pourquoi il a accueilli le chef du gouvernement d’une manière quelque peu rugueuse : “Je n’apprécie pas beaucoup que vous n’ayez pas 10 minutes à consacrer aux élus locaux sur des sujets stratégiques comme le désenclavement, le contrat de plan Etat-Régions ou les zones blanches en téléphonie mobile”. 

L’altercation s’est produite face aux caméras. Jean Castex s’est montré très surpris et a assuré à Pascal Coste qu’il le rencontrerait. Il lui a finalement accordé un entretien de 35 minutes. 

Des moyens pour l’armée

 La visite a débuté à 9h30 à la caserne Laporte du 126ème régiment d’infanterie de Brive, dont une partie des forces était déployée au sahel dans le cadre de l’opération Barkhane et de la task force Takuba jusqu’en juin dernier. 

Accompagné de Geneviève Darrieusecq, ministre déléguée en charge de la mémoire et des anciens combattants, Jean Castex a insisté sur les “moyens significatifs” mis par son gouvernement au service des forces armées.

Il a souligné toute l’importance de la défense de la nation.  

Nous voyons ce qu’est le monde et comment il évolue. Les dangers sont là. Rien ne serait pire que de baisser la garde. Il nous faut des armées efficaces”

Jean Castex, premier ministre

Il a ensuite évoqué le budget de la défense, en hausse pour la 4ème année consécutive (+4,3 %) à 40,9 milliards d’euros.

Le Régiment d’infanterie de Brive compte 1200 militaires et est le 3ème employeur de la ville. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.