Des caravanes stationnent illégalement sur la plaine des jeux des Bouriottes à Malemort

Une vingtaine de caravanes est installée sur la plaine des jeux des Bouriottes. Une installation provoquée, selon les occupants, par l'aire des gens du voyage de Saint-Pantaléon-de-Larche située en zone inondable. Le maire de Malemort a menacé d'épandre du lisier pour faire évacuer le site.

Une vingtaine de caravanes s'est installée illégalement sur la plaine des jeux des Bouriottes à Malemort ce mardi 6 juillet après-midi. Les gens du voyage expliquent cette occupation par le fait qu'ils ne peuvent aller sur l'aire de Saint-Pantaléon-de-Larche, proche de Malemort, qui est en zone inondable. 

"Même avec une toile de tente, on n'irait pas camper là-bas, c'est vraiment insalubre. Au jour d'aujourd'hui, c'est impraticable. Cela ressemble à une déchetterie, on n'y promenerait même pas son chien", témoigne une personne de la communauté des gens du voyage.

Le maire UDI de Malemort-sur-Corrèze, Laurent Darthou, s'est rendu sur les lieux. Il s'est allongé devant une des entrées de la plaine des jeux pour bloquer l'accès à une quinzaine de caravanes souhaitant investir le site. L'élu a également fait venir un tracteur ainsi qu'une cuve emplie de lisier. Il menaçait d'en épandre le contenu sur les terrains.

"Je trouve inadmissible que l'on mette de l'argent sur ces terrains et qu'ils soient dégradés... La communauté de Brive est en train de chercher de nouveaux terrains sur la communauté d'agglomération pour répondre à leur mode de vie et à leur passage mais, par pitié, pas à l'endroit où nos jeunes s'amusent" a réagi Laurent Darthou.

Les axes routiers depuis l'avenue du 8 mai 1945 à l'avenue de la Riante Borie ont été fermés cet après-midi, bloquant le trafic.

En juin 2020, une occupation sans autorisation avait déjà eu lieu sur la plaine des jeux. Le maire de Malemort s'était également rendu sur place avec une tonne de lisier. Les forces de l'ordre avaient bloqué le passage afin d'éviter que la situation ne dégénère. 

L'aire de Saint-Pantaléon, un problème récurrent

L'aire de grand passage de Saint-Pantaléon-de-Larche, ouverte en 2016, est prévue pour accueillir près de 100 caravanes. Un site qui, après aménagements, est toujours situé en zone inondable.

Ce n'est pas la première fois que la communauté des gens du voyage refuse d'aller sur cette aire : "non-adaptée", "trop humide, où les caravanes s'embourbent".

Pour les mêmes raisons, en mars 2021, 80 caravanes avaient occupé illégalement le parc des sports de la ville de Donzenac. Une occupation provoquant la colère du maire, Yves Laporte, qui avait demandé leur expulsion.

Un accord trouvé dans la soirée

En fin de journée ce mardi 6 juillet, le maire de Malemort et la communauté des gens du voyage sont parvenus à trouver un accord.
Après avoir refusé une première solution proposée au camping de Donzenac, les caravanes sont finalement allées s'installer sur le terrain de football de la commune.