Brive : deux ans de prison avec sursis pour le chauffeur du bus de l’accident mortel d'Allassac

Tribunal de Brive / © France 3 Limousin
Tribunal de Brive / © France 3 Limousin

Ce jeudi 23 janvier 2020, le tribunal correctionnel de Brive a rendu sa décision. Le chauffeur de bus impliqué dans l’accident du bus survenu à Allassac en juin 2019 a été condamné à deux ans de prison avec sursis.
 

Par Margaux Blanloeil

Deux ans de prison avec sursis et annulation du permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant un an. C’est la décision du tribunal correctionnel de Brive à l’encontre du chauffeur de bus impliqué dans cet accident mortel survenu il y a 7 mois.  

 

Collision mortel à Allassac

Le mardi 11 juin 2019, en fin d’après-midi, à 18h, une collision entre un bus scolaire et un minibus entre Objat et Varetz sur la RD 901, avait fait un mort.

La conductrice du minibus, une femme de 47 ans, mère de famille, avait perdu la vie. Sept enfants avaient été blessés.
Collision entre un bus scolaire et un mini-bus à Allassac en juin 2019 / © F3 Limousin
Collision entre un bus scolaire et un mini-bus à Allassac en juin 2019 / © F3 Limousin

 

Les causes de l’accident

Pour expliquer l’accident, plusieurs pistes avaient été écartées. Les tests salivaires et d’alcoolémie  réalisés sur le conducteur se sont révélés négatifs.

Les vitesses des deux véhicules impliqués ne semblaient pas dépasser les vitesses réglementaires et les deux bus ne présentaient pas de problèmes techniques. Enfin, il n’y a pas eu de trace de téléphone au volant au moment de l'accident. 

Selon certains témoins, le bus zigzaguait avant l'accident : quatre enfants sont même allés voir le conducteur pour lui demander de s'arrêter. 

"Une des pistes possibles, c'est que le conducteur se soit endormi. Il y aurait donc une part de responsabilité du conducteur dans l'accident", souligne Maître Isabelle Faure-Roche, avocate de la famille de la victime, ainsi que d'une famille qui avait ses deux enfants dans le bus.


Le 12 décembre 2019, le procureur Yann Le Bris, avait requis trois ans de prison avec sursis pour le conducteur du bus. Ce 23 janvier, l’homme de 58 ans est finalement condamné a deux ans de prison avec sursis.
 

Sur le même sujet

Les + Lus