En Corrèze, des séjours organisés pour aider des personnes à apprivoiser leur Haut Potentiel Intellectuel

Les HP (pour Hauts Potentiels) ont des capacités intellectuelles supérieures à la moyenne et sont dotés d'une grande sensibilité, mais paradoxalement, ils souffrent de ce décalage avec leur entourage. En Corrèze, des séjours sont organisés pour les aider à apprivoiser leur don.

© Pierre Gauthier - France Télévisions

Ils sont appelés Haut Potentiel Intellectuel (HPI), surdoués ou zèbres et représenteraient près de 5 % de la population française. Ces personnes sont dotées d'une grande sensibilité et de capacités intellectuelles supérieures à la moyenne : deux caractéristiques souvent à l'origine de leur souffrance.

Depuis 15 ans, Virginie Dexet travaille sur ces profils atypiques. Récemment, elle a mis en place des stages d'une durée de trois jours pour permettre à ces personnes d'accepter et d'apprivoiser leur don, "je veux pouvoir les aider à libérer ce potentiel, ce rayonnement. Il faut que j'arrive à les accompagner dans cette libération de la pensée et du corps, l'un ne va pas sans l'autre".

Mettre des mots sur des maux

À travers des activités et des échanges, Virginie Dexet délivre un discours optimiste sur la question, "il s'agit de leur permettre de se comprendre, de s'accepter et surtout d'exprimer librement ces formidables ressources, véritables passeports pour une vie riche et épanouie", le tout dans un cadre naturel inspirant.

Toutes les deux Hauts Potentiels, Cora et Sylvie ont fait la route depuis la Haute-Savoie pour assister au stage et tenter de trouver des réponses, "je me suis retrouvée avec ça à l'intérieur de moi, comme une espèce d'alien. J'attendais de trouver des pistes sur où aller et comment accepter qui je suis, sans en souffrir. Je voulais faire de ces capacités ma force et non ma faiblesse", confie Sylvie.

Pour Cora, il s'agissait de mettre officiellement des mots sur des maux du quotidien, "c'est un sentiment de décalage par rapport aux gens qui nous entourent, dans la vie personnelle et professionnels. Un décalage sur lequel on a des difficultés à mettre des mots".

Permettre à l'autre de s'accepter, de libérer sa pensée et son corps et d'aller à la rencontre d'autres HP pour vaincre ses blocages du quotidien : tel est l'objectif de Virginie Dexer.

Si ces séjours vous intéressent, une séance de rattrapage est possible les 5,6 et 7 avril 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature apprentissage éducation société