• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Jean Charbonnel est mort

Jean Charbonnel, ancien maire de Brive, sur le plateau de "Ce soir ou Jamais" avec Frédéric Taddéï, mardi 29 janvier 2013 / © Ce Soir ou Jamais (France 3)
Jean Charbonnel, ancien maire de Brive, sur le plateau de "Ce soir ou Jamais" avec Frédéric Taddéï, mardi 29 janvier 2013 / © Ce Soir ou Jamais (France 3)

L'ancien ministre et maire de Brive Jean Charbonnel est mort aujourd'hui en début d'après-midi à Paris après avoir passé plusieurs jours à l'hôpital. Il avait 86 ans. 

Par Annaick Demars

Jean Charbonnel est décédé à l'âge de 86 ans en début après-midi à Paris.
Député gaulliste de la Corrèze, maire emblématique de Brive pendant près de 30 ans, Jean Charbonnel fut également secrétaire d'État aux Affaires étrangères, chargé de la Coopération de 1966 à 1967 sous de Gaulle et ministre du Développement industriel et scientifique de 1972 à 1974 sous Pompidou.

Ami et compagnon de Robert Boulin, mort dans des circonstances troubles, Jean Charbonnel a déclaré à plusieurs reprises notamment sur France 3 le 29 janvier 2013, ne pas croire à la version officielle du suicide du ministre Boulin. Il poursuit en ajoutant qu'il détient et s'engage, si demande, à fournir à la justice les noms des deux responsables de ce qu'il qualifie d'assassinat.

LE MONDE POLITIQUE BRIVISTE SALUE UN HOMME REMARQUABLE


Voici les réactions de Bernard Murat, ancien maire de la ville et candidat DVD et de Philippe Nauche, actuel maire PS de Brive, candidat à sa propre succession recueillies par les équipes de F3 Pays de Corrèze:


Réactions de B. Murat et P. Nauche
Réactions de Bernard Murat et Philippe Nauche recueillies par F3 Pays de Corrèze



Les drapeaux de la mairie de Brive sont en berne. Un registre de condoléances sera installé à la disposition de tous les brivistes dans le hall d’accueil de l’Hôtel-de-Ville.

Les drapeaux de la mairie ont été mis en berne / © F3 Limousin / Laëtitia Théodore
Les drapeaux de la mairie ont été mis en berne / © F3 Limousin / Laëtitia Théodore


Frédéric Soulier, candidat UMP à la mairie de Brive -dont Jean Charbonnel présidait l'association de façon honorifique- s'est également ému de cette disparition:

Notre Ville perd un homme qui a contribué à son rayonnement et à son développement, tant démographique que économique. Dans notre histoire collective Jean Charbonnel restera un des bâtisseurs de Brive et de son influence. Ses choix auront façonné notre ville. Il avait une vision pour notre territoire ; avec force, il a su relever de nombreux défis comme celui de son désenclavement.


Michel Chevalier sera l'invité de notre journal de 19h: il travailla pendant près de 30 ans avec Jean Charbonnel à la mairie de Brive où il fut notamment secrétaire général de 1990 à 1995 


Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus