"On va revenir plus forts l'année prochaine" Rugby Pro D2. Le CAB éliminé par Béziers

Fin du rêve d'une remontée en Top 14 pour les Brivistes, battus 33-31 en match barrage vendredi soir à Béziers, alors qu'ils semblaient avoir l'ascendant pendant une grande partie de la rencontre.

"Aqui es Besiers", le cri du coeur des Bitérois a fini par saouler les Brivistes. Sur une interminable séquence de jeu à la 75ᵉ minute, alors que le CAB est encore devant, quatre-vingt-dix mètres remontés en infériorité numérique, Nkinsi applatit l'essai de la gagne. La dernière percée de Shvelidze à la sirène ne change rien : adieu veaux, Vannes, cochons... Pas de demi-finale en Bretagne, et pas mal de regrets :

En trois mois, je trouve qu'on a progressé et qu'on aurait mérité de gagner ce soir. Sur cette rencontre, on dominait en mêlée. Malheureusement, on apprend de la défaite.

Pierre-Henry Broncan

manager sportif du CAB

Une leçon devant 16 000 spectateurs bouillants. La première période est tendue. Marques, l’ex du CAB, et Raffy rivalisent de précision face aux perches… À la 31ᵉ, Pauta marque en coin : 13-9 pour les locaux.

Mais cinq minutes plus tard, l’astucieux petit coup de pied de Carbonneau est repris par Bonneval. Les Blanc & Noir prennent le score. Avantage confirmé à la pause grâce à un joli drop de Raffy… 16-19, ça tape dur !

On avait envie de montrer notre vrai visage, et je crois que ce soir, on a remporté un match contre une très grosse équipe briviste.

Samuel Marques

demi-de-mêlée de l'ASBH

"Je le redis, mais je pense que c'est vraiment une très grosse équipe. Je pense que c'est l'un des matches qui ont tapé le plus fort donc ce soir, on est forcément très heureux", poursuit le demi-de-mêlée de l'ASBH.

Au retour des vestiaires, l’inévitable Pauta fait mal à la défense corrézienne, et Plazy n’a plus qu’à conclure. La rencontre s’emballe, chacun joue avec ses armes, la vitesse pour Béziers, la puissance pour Brive. Raffy enquille les pénalités et permet aux siens de mener 26-31. Pas suffisant, on l’a vu, mais pas vain non plus.

Léo Carbonneau, demi-de-mêlée du CAB, semble déjà tourné vers la suite : "On va revenir plus forts l'année prochaine, je l'espère. On va tout faire pour, en espérant que l'année prochaine ce soit nous qui recevions soit un barrage, soit une demi-finale parce qu'on voit que quand on joue à l'extérieur, c'est plus compliqué par rapport au public."

Si le coup passa si près, les Brivistes partaient de trop loin cette saison. La prochaine est déjà pleine de promesses.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité