Rugby. Quatre défaites en cinq matches : le CAB ne remonte pas la pente à Béziers

Un match à l'endroit, un match à l'envers. Ce jeudi soir, le CAB a poursuivi sa saison en dents de scie en s'inclinant logiquement à Béziers 34-15. C'est un nouveau concurrent direct qui s'envole au classement, quand les Corréziens restent 7e avant les autres matches ce vendredi soir.

Triste soirée pour le CAB ce jeudi soir avec, pour les spectateurs, comme une sensation de déjà-vu... Un énième ballon perdu dans les 22 mètres biterrois, puis une contre-attaque de 90 mètres. Une défense à la rue et un essai de Lorre : le score est de 10-0 à la 14ᵉ minute. Moins d'un quart d'heures plus tard, Tupuloa marque en force, 17-3, le score à la pause, après deux occasions gâchées par des Brivistes, une nouvelle fois trop brouillons.

Pas mieux en deuxième période

En seconde période, les 3/4 Héraultais se régalent. Costa-Storti creuse l'écart à la 50ᵉ minutes. Le score est de 27 à 3. Tout en puissance, Moriarty entretient un semblant de suspense à la 59ᵉ,  27-10 pour Béziers.

Mais même en supériorité numérique, les Corréziens perdent des ballons, et Lorre signe un doublé... Seule satisfaction de cette rencontre à l'extérieur, Ferté prive les locaux du bonus offensif après la sirène. Score final, 34-15. 

Quel bilan ?

Avec cette nouvelle défaite chez un concurrent direct, le CAB peut presque dire adieu au podium, et viser, au mieux, la 4ᵉ place. Mais même le top 6, objectif minimal de début de saison, n’est pas assuré.

La défense corrézienne à l’extérieur est vraiment inquiétante, et le joueur le plus percutant, Rahboni Warren-Vosayaco est out jusqu’à la fin de saison.

 Prochain match prévu le 8 mars, les Brivistes recevront Agen. (21h05)
 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité