« SDF de la médecine », il reprend les consultations à 80 ans

Publié le Mis à jour le

Récompensé à l’international en dermatologie, Jean-Paul Escande a laissé la retraite qui l’ennuyait pour reprendre du service à 80 ans. Portrait d’un ex-retraité.
 

C'est un "jeune homme" de 80 ans qui reprend du service au centre médico-chirurgical de Brive. Un "jeune homme", c'est la description de sa directrice qui a immédiatement vu chez ce jeune retraité, en pause depuis trois ans, le goût de l'activité. 

On a l’impression d’avoir affaire à un jeune homme, qui a une fraîcheur. Nous sommes flattés de sa venue, déclare Isabelle Bielli-Nadeau, directrice du centre médico-chirurgical où exerce le dermatologue. 

« J’étais SDF depuis trois ans, quatre ans. J’ai trouvé de quoi me reloger", explique Jean-Paul Escande. Cette médecine qui lui manquait autant, c'est celle "d'hier", un modèle au goût du jour. 

La médecine d’hier, la médecine de papa, elle n’a pas pris une ride. C’est la base de ce qu’il faut faire, défend le médecin.

Les semaines vont être presque complètes. Il va consulter quatre à cinq jours par semaine dans son nouveau cabinet.
 
A 80 ans, ce médecin reprend du service