Sécheresse : de nouvelles restrictions en Corrèze, tout le département concerné

De nouvelles restrictions en eau entrent en vigueur dans toute la Corrèze, ce vendredi 6 octobre. Les zones les plus touchées par la sécheresse, en état actuel de crise, sont la Haute-Corrèze, le sud-est du département ainsi que quelques communes autour de Pompadour.

Des températures élevées qui persistent en cet automne, des pluies qui laissent à désirer, des floraisons décalées. Résultat, la Corrèze souffre d'une sécheresse généralisée sur l'ensemble du département. La préfecture a annoncé de nouvelles restrictions en eau ce vendredi 6 octobre.

« Les indicateurs utilisés pour le suivi de la sécheresse ont poursuivi leur baisse, avec notamment un recul prononcé des débits des cours d’eau. De plus, des tensions sur l’eau potable persistent sur plusieurs points de captage », indique la préfecture de la Corrèze dans un communiqué de presse.

Les zones les plus touchées par la sécheresse sont la Haute-Corrèze, le sud-est du département et quelques communes autour de Pompadour, qui passent d'alerte renforcée en situation de crise. La zone autour de Saint-Privat, dans le sud-est du département, qui était jusqu'ici en alerte, passe également en situation de crise.

Une autre partie de la Corrèze, qui était en vigilance, passe en alerte renforcée : la zone Vézère amont, située au nord autour de Treignac, la zone Vézère karstique, située au sud autour de Larche, et la zone Corrèze aval, située autour de Brive.

Arrosage des pelouses, remplissage des piscines et lavage des voitures interdits

À ces endroits, l'arrosage des pelouses ou des massifs fleuris sont interdits, tout comme le remplissage ou le renouvellement de l’eau des piscines privées, le nettoyage des terrasses et des façades, ou encore le lavage des véhicules à domicile. Les arrosages des potagers sont interdits durant la journée, n'étant autorisés qu'entre 20h et 8h du matin. Quant à l'abreuvement du bétail, il reste autorisé, mais l'irrigation agricole est réduite de 50 %.

Seule la Rivière Dordogne ne connaît pas de restrictions en eau. Ainsi, les particuliers qui utilisent l’eau du réseau d’alimentation en eau potable du syndicat Bellovic ne sont pas impactés. « En effet, ce syndicat prélève dans la rivière Dordogne, qui n’est pas concernée par les restrictions », précise la préfecture.

Pour savoir si vous êtes concernés par les restrictions en eau et mieux les appréhender, vous pouvez vous renseigner sur le site national VigiEau, en indiquant votre adresse postale.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité