VIDEO. Pâtissier originaire de Limoges, Grégoire de la Pomélie, propose de devenir chef d'un jour

Publié le
Écrit par Corentin Alloune .

Après avoir côtoyé les plus grands noms de la cuisine, Grégoire de la Pomélie, décide de changer de trajectoire. Il veut transmettre sa passion en donnant des cours à des amateurs férus de cuisine. Et ce chef pâtissier le fait désormais avec gourmandise en Corrèze.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Dans un atelier aux allures de cuisine des plus grands restaurants, des pâtissiers en herbe s'attellent pour la confection d'un Paris-Brest revisité. 

À la tête de cet atelier ? Grégoire de la Pomélie, originaire de Limoges. Son parcours scolaire et professionnel l'a mené aux quatre coins de la France.

Un parcours étoilé

Après un bac professionnel en cuisine à Tulle, il pousse les portes de grands ateliers comme le restaurant de l'hôtel cinq étoiles, L'Hermitage, à La Baule, près de Nantes, ou bien être formé par des maîtres de la discipline comme Marial Duval. 

J'avais envie de me poser et de réaliser des choses plus simples.

Grégoire de la Pomélie, chef pâtissier

Aujourd'hui, le pâtissier de 33 ans s'est installé à Donzenac, en Corrèze. "J'en avais un peu marre des choses un peu trop carrées de la restauration et des horaires", raconte le chef. En recherche de simplicité et d'un rythme de vie plus apaisé, il concentre son activité sur l’organisation de cours pour transmettre sa passion. 

"J'aime transmettre" 

"Pour savoir si c'est assez cuit, vous prenez le chou par-derrière et vous tapotez. Si vous sentez que cela résiste, c'est que c’est cuit." Le chef limougeaud transmet tous les petits conseils à ses commis d'un jour pour réaliser au mieux leur Paris-Brest. 

Ce 10 novembre 2022, venus pour une journée de cohésion, des salariés d’un cabinet dentaire se prêtent au jeu de troquer leurs bistouris pour des rouleaux à pâtisserie. Dans la pièce, certains sont des pâtissiers chevronnés, d'autres sont des pâtissiers du dimanche.

"Fort heureusement, je suis plus douée à manipuler mes instruments de travail qu'une poche à douille", rigole une des salariés. Pour le chef, c'est un plaisir de donner ces cours : "J’ai formé des apprentis, des stagiaires ... J'aime bien transmettre et former."

durée de la vidéo : 01min 46
Après avoir côtoyé les plus grands noms de la cuisine, Grégoire de la Pomélie, décide de changer de trajectoire. Il veut transmettre sa passion en donnant des cours à des amateurs férus de cuisine. Et ce chef pâtissier le fait désormais avec gourmandise en Corrèze. ©Laurent Du Rusquec et Pierre Gauthier - France télévisions

Après 3 heures de préparation, le dessert prend forme. Une habitude gourmande que ces dentistes préconisent cependant avec modération, à condition, bien sûr qu'il soit suivi d'un brossage de dents.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité