VIDÉO. Patrimoine : une nouvelle vie pour l'église de Voutezac

durée de la vidéo : 00h01mn52s
Plus de deux ans après un incendie en janvier 2021, les travaux de réhabilitation sont sur le point de s'achever en l'église de Voutezac en Corrèze. La première messe de la nouvelle ère de l'église devrait être donnée le 30 avril 2023. ©Laurent Du Rusquec et Tania Gomes - France Télévisions

Alors que de nouvelles mesures gouvernementales ont été annoncées ce mardi pour les cathédrales, découvrons le travail de réhabilitation mis en place dans cette petite commune de Corrèze après un incendie survenu en janvier 2021 : une grande partie de l'église de Voutezac avait été détruite et notamment son retable classé au titre des monuments historiques.

Quatre ans après l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, la ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak a annoncé ce mardi que l'État français aura investi 220 millions d'euros d'ici fin 2023 pour restaurer et sécuriser les 87 cathédrales lui appartenant. Une prise de conscience qui a également donné lieu à l'accélération d'un "plan sécurité cathédrale" lancé après l'incendie de l'édifice parisien, et qui vise à protéger les personnes, mais également "les bâtiments et les œuvres qu'ils contiennent".

Un incendie aux conséquences lourdes

Car le patrimoine français est menacé par le vieillissement des structures : ainsi l'église de Voutezac, et son magnifique retable classé au titre des Monuments Historiques, avait-elle été la proie des flammes en janvier 2021. Les cloches n’avaient plus résonné ici depuis ce fameux soir où un court-circuit dans la sacristie embrasait le cœur et la nef de l’église Saint Christophe. Laissant des Voutezacois abasourdis, devant l’édifice éventré. Nicole Poulverel, ancien maire de Voutezac, racontait alors, "de voir ce patrimoine partir, c'est terrible, terrible..."

Aujourd'hui, les travaux de réhabilitation sont sur le point de s'achever. La première messe de la nouvelle ère de l'église de Voutezac devrait être donnée le 30 avril.

Une longue reconstruction

L’extérieur de l’église ne porte plus aucun stigmate de la catastrophe. L’intérieur, en revanche, est encore convalescent. Sur son échafaudage, Vladimir Halalau, s’attelle depuis 8 mois à redonner aux murs ses couleurs originelles, disparues dans le noir des fumées. 


Détruits par les flammes ou par les eaux chargées de les éteindre, la voute et le sol ont intégralement été refaits, contrairement au retable du 17e siècle, classé au titre des Monuments Historiques. Très endommagé lors de l’incendie, il est en cours de reconstruction. En attendant, une bâche sera installée avec une photographie du retable au fond de l'église 

Mais petit à petit, l’église retrouve ses apparats. Petit point chantier avec Frédéric Géraudie, conseiller municipal délégué au patrimoine : "Il manque encore l'installation de deux vitraux, ça sera fait avant l'été, je l'espère. Restent encore deux vitraux, il reste encore toutes les statues, tout le mobilier, (...) et les bancs seront réinstallés." 

Car tout doit être prêt pour le 30 avril. Ce jour-là, Voutezac célèbrera sa première messe. En présence de l’évêque de Tulle, mais en labsence du retable qui n’est pas attendu avant 2026