Coronavirus en Corrèze : surveillance renforcée dans les hôpitaux de Tulle et Brive après la contamination d'un médecin

Les deux premiers cas de coronavirus en Corrèze, concernent un médecin, chef de service, du centre hospitalier de Tulle et son épouse, de retour d'un voyage à Cuba.
D'importantes mesures sanitaires sont prises auprès du personnel médical et des patients. 
Une cellule de crise interne au Centre hospitalier de Tulle a été mise en place dès hier, après la confirmation de la contamination d'un médecin par le coronavirus. Ce chef de service revenait d'un voyage à Cuba. Il est depuis confiné à son domicile à Saint-Martial-de-Gimel en Corrèze. Quelques jours se sont écoulés entre sa reprise d'activité professionnelle et la découverte de sa contamination. Selon le préfet de la Corrèze, l'état de santé du médecin n'inspire pas d'inquiétudes, tout comme celui de son épouse.

Ces deux personnes font partie des 80% de cas peu graves. L'épouse est toujours hospitalisée à Limoges et son mari est à son domicile moins gravement atteint. Frédéric Veau, Préfet de la Corrèze

Mesures de suveillance à Tulle et Brive

L'hôpital de Tulle a donc tout mis en oeuvre pour identifier et prendre en charge toutes les personnes, personnels médicaux ou patients, que ce médecin a pu croiser. Un CHSCT (Comité d'Hygiène Sécurité et Conditions de Travail) extraordinaire s'est tenu ce lundi après-midi et un infectiologue du CHU de Limoges s'est rendu sur place pour rencontrer les personnels. Plusieurs personnes ont été testées en fonction de l'existence de symptômes et les résultats sont attendus dans les prochaines heures, mais selon l'ARS, il n'est pas question de se priver de tous ces personnels. Une conférence de presse a eu lieu ce lundi après midi.

On ne va pas mettre en quarantaine tous les personnels soignants, qui ont été en contact avec des cas contaminés, parce que sinon, il n'y aura plus personne dans les hôpitaux pour prendre en charge les personnes malades. Sophie Girard, Directrice déléguée de l'agence régionale de santé pour la Corrèze.

Ce médecin effectuait également des vacations à l'hôpital de Brive, et les mesures de surveillance concernent également les personnes croisées dans ce cadre. Elles doivent se signaler en cas de symptômes.
 
Coronavirus : le personnel soignant du centre hospitalier de Tulle testé après la contamination d'un médecin
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société