Corrèze : la pêche interdite dans les cours d'eau de première catégorie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Colyne Rongere .

En Corrèze, avec le dernier épisode caniculaire, les cours d'eau ont particulièrement baissé, mettant considérablement en danger la vie aquatique. Conséquence : la pêche dans les cours d'eau de catégorie 1 a été interdite par arrêté préfectoral, mercredi 10 août 2022.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Les pluies de ces derniers jours n'ont pas suffit. Les cours d'eau sont presque à sec et le niveau des lacs est au plus bas.

Depuis mercredi 10 août 2022, un arrêté préfectoral interdit la pêche sur les cours d'eau de première catégorie qui abritent des espèces salmonidés, comme la truite.

En cause, un niveau de l'eau des rivières trop bas en raison de la sécheresse mettant en danger les poissons. Cette décision s'est imposée alors que le département de la Corrèze est passée en état de crise, le niveau le plus élevé en cas de sécheresse. Un arrêté similaire avait été pris en 2019.

Les poissons en danger

"Nous avons constaté des poissons morts sur les cailloux il y a quinze jours. C'est complètement inutile de venir à la pêche en ce moment, les poissons ne mordent plus. Il vaut mieux les laisser survivre et qu'ils puissent faire des petits l'année prochaine", confie Alain Goreau, trésorier APPMA Egletons.

Moins d'insectes pour permettre aux truites de se nourrir, des cours d'eau de plus en plus chauds, moins d'oxygénation, autant de paramètres qui mettent considérablement en danger la vie aquatique. A l'heure actuelle, cette problématique n'est pas extrême, elle pourrait le devenir s'il n'y a pas de pluie dans les prochains jours.

Aujourd'hui, les pêcheurs doivent se rabattre sur les plans d'eau, derniers bastions où l'activité est encore autorisée. "Les ruisseaux je n’y pêche plus depuis longtemps, il n’y a plus d’eau, plus de poissons, de la surpêche, de la pollution.", confie Laurent Tonnelier, pêcheur.

Cette interdiction court jusqu'au 31 octobre 2022, date à laquelle l'arrêté préfectoral prend fin, sauf abrogation. Elle peut également être prolongée si les conditions météos ne permettent pas une reprise de l'activité dans les prochaines semaines.

Quelques exceptions

Sur le secteur d'Egletons, près d'une centaine de kilomètres de ruisseaux est concernés par l'arrêté. Mais en Corrèze, certains cours d'eau sont épargnés par cette interdiction.

  • Le Deiro (Egletons)
  • L'Abeille (Merlines)
  • Séchemailles (Meymac et Ambrugeat)
  • Le Coiroux (Aubazine)
  • Pontcharal (Vigeois)
  • Tarnac (Tarnac)
  • Vendahaut (Lapleau)
  • Mestes (Mestes)

Quant aux espèces comme l'écrevisse américaine, de Californie et de Louisiane, elles peuvent toujours être pêchées car elles sont considérées comme des nuisibles dans les cours d'eau.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité