• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Corrèze : le restaurateur de l'orgue de Notre-Dame de Paris, Bertrand Cattiaux, est sous le choc

© Laurence Couvrand - France 3 Limousin
© Laurence Couvrand - France 3 Limousin

Bertrand Cattiaux connaît le grand orgue de la cathédrale par coeur. Le facteur d'orgue de Liourdres (Corrèze) participe à son entretien depuis 48 ans. L'incendie du 15 mars 2019 l'a profondément marqué.

Par Ariane Pollaert

"L'orgue [de Notre-Dame de Paris] a l'air d'avoir été assez atteint", regrettait le ministre de la Culture, interviewé mardi 16 avril sur France Inter. Franck Riester soulignait tout de même qu'il était "trop tôt pour faire un diagnostic total du désastre".
 

En fin de matinée, l'organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale, Vincent Dubois, annonçait que l'instrument datant du XIIIe siècle était "a priori sauvé".

En apprenant la nouvelle, Bertrand Cattiaux, reprend espoir : tout n'a pas brûlé. Le Corrézien connaît les coulisses le Notre-Dame de Paris comme sa poche. Et pour cause, il est l'un des principaux restaurateurs du grand orgue de la cathédrale, depuis 48 ans.

Bertrand Cattiaux tient actuellement un atelier de création et de restauration d'orgues à Liourdres, dans le sud de la Corrèze. Le sexagénaire exerce le métier de facteur d'orgue, ou organier, depuis qu'il a 16 ans.

Notre-Dame de Paris représente un lieu très particulier pour moi... Je n'avais que 16 ans quand j'ai participé à mes premiers travaux sur le grand orgue. C'est sur ce chantier que j'ai rencontré celui qui allait devenir mon maître, Jean-Loup Boisseau.

La voix de l'artisan, qui est chevalier de l’Ordre national du Mérite depuis 2009, est pleine d'émotion lorsqu'il évoque le dernier incendie ravageur.

Moi-même, mais aussi de nombreux membre de la confrérie, sommes très choqués par l'incendie. Le grand orgue de Notre-Dame de Paris est l'un des plus grands instruments de France. C'est une pièce magnifique et gigantesque, en totale adéquation avec l'édifice qui l'héberge. Tous les grands facteurs du XVIIIe siècles sont passés par là.

Bertrand Cattiaux retournait plusieurs fois par ans à Paris, pour entretenir l'instrument aux plus de 8.000 tuyaux. L'organier a également participé à deux grands chantiers de rénovation, en 2012-2014 et en 1992.

En mars 2014, Bertrand Cattiaux filme une visite du chantier, dans coulisses de Notre-Dame de Paris.
 
Vidéo tournée par Bertrand Cattiaux
Mars 2014
"Il s'agissait d'un chantier avec deux ateliers, qui ont chacun duré environ un an. Une vingtaine de personnes étaient mobilisées. Nous avions rénové toutes les parties électroniques de l'orgue et nous avions ajouté un plan sonore supplémentaire."

Bertrand Cattiaux est alors le responsable d'un des deux ateliers. Il s'exprime lors de l'inauguration, le 21 septembre 2014 (dixième minute de la vidéo).
 
Vidéo amateur de Danielle Ropars, tournée durant l'inauguration des orgues restaurés de Notre-Dame de Paris
Septembre 2014

L'artisan garde également en souvenir le grand chantier de 1992, durant lequel toutes les parties de l'immense orgue datant du XIIIe siècle sont restaurées.

Rien n'avait été rénové en profondeur depuis 1868 !

A lire aussi

Sur le même sujet

[EXTRAIT] Robert Hebras, le dernier d'Oradour

Les + Lus