Deux blessés graves après la chute d'un chêne sur trois tentes et une caravane au camping municipal de Collonges-la-Rouge

Publié le Mis à jour le
Écrit par Colyne Rongere .

Dans la nuit de mardi 16 au mercredi 17 août 2022, un couple a été grièvement blessé suite à la chute d’un chêne au camping municipal de Collonges-la-Rouge, en Corrèze. La femme, âgée de 69 ans était en urgence absolue, l’homme de 75 ans, en urgence relative. Ils ont été transportés au centre hospitalier de Brive.

Dans la nuit de mardi 16 au mercredi 17 août, peu avant trois heures du matin, un chêne a chuté sur trois tentes et une caravane, au camping municipal de Collonges-la-Rouge, en Corrèze. Deux personnes gravement blessées et coincées dans la caravane ont dû être évacuées par les pompiers.

Une femme de 69 ans, en arrêt cardio-respiratoire, a immédiatement été transportée en urgence absolue au CH de Brive, son pronostic vital est engagé. Son compagnon, âgé de 75 ans est lui en urgence relative, il a également été transporté au centre hospitalier de Brive. Cette intervention a mobilisé une dizaine de pompiers de Meyssac, Brive et Beynat.

Les occupants des trois tentes sur lesquelles le chêne s'est également effondré n'ont pas été blessés.

"J'ai vraiment entendu le gros boom"

Quelques vacanciers croisés devant le camping parlent d'un orage soudain au cours de la nuit. "J'ai vraiment entendu le gros "boom" mais sans plus, je me suis rendormie et vers 5 heures du matin, nous avons entendu les tronçonneuses. Je suis sortie et là nous avons vu les gyrophares des pompiers. On a vu que les arbres étaient tombés sur la caravane. Il n'y avait pas beaucoup de vent, comme quoi il suffit de peu de vent pour que ça tombe. Ça pourrait se reproduire", confie une vacancière.

"Vers trois heures il y avait beaucoup d'éclairs, puis un gros bruit assourdissant, je me suis dit qu'il y avait beaucoup d'orages. Et j'ai vu les pompiers arriver et c'est là que nous avons vu que l'arbre était tombé." témoigne cet autre vacancier.

A l'heure actuelle difficile d'être formel sur les raisons du déracinement de l'arbre en question. Une enquête a été ouverte par le parquet de Brive. Mercredi 17 août 2022, au matin, la gendarmerie était toujours sur place pour tenter de déterminer les circonstances exactes de cet incident.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité