Corrèze : premiers essais concluants pour la route anti-verglas d'Égletons cet hiver

Mise en place le 23 décembre 2020, la nouvelle route autochauffaute et anti-verglas du quartier du Campus d'Égletons prouve son efficacité. Cette année et pour la première fois, la neige abondante a cédé face à cette nouvelle installation 100% écologique.

Mise en place le 23 décembre 2020, la route chauffante d'Égletons a dégagé les premiers flocons cet hiver.
Mise en place le 23 décembre 2020, la route chauffante d'Égletons a dégagé les premiers flocons cet hiver. © Aurélien Genet

Ça ne vous a pas échappé, la Corrèze a vu la neige tomber en grande quantité ces dernières semaines. Les déneigeuses étaient à pied d'oeuvre sur toutes les routes, excepté aux alentours du quartier du Campus d'Égletons où la route elle-même luttait contre le verglas. Explications.

En octobre 2020, l'avenue du Puy Nègre, dans le quartier du Campus d'Égletons voyait progresser la construction d'un nouveau bijou technologique : une route autochauffante et anti-verglas.

Depuis le 23 décembre 2020, une section de 120 mètres de long se déverglace elle-même grâce à un système novateur baptisé "Power Road" et développé par la société Eurovia. Dans les prochains jours, trois caméras thermiques seront installées sur la chaussée pour prouver le bon fonctionnement de cette voierie "5e génération", "nous avons pu constater son efficacité ces dernières semaines, cela fonctionne très bien. La route est séchée par rapport à la route d'à côté", explique Aurélien Genet, conducteur des travaux Eurovia.

Comment ça marche ?

"La route est revêtue d'une chaussée bitumeuse où la température peut atteindre jusqu'à 60°c en surface", confiait Eurovia en 2019, "grâce à l'intégration dans les couches supérieures de la chaussée d'une échangeur thermique constitué de tubes en polypropylène recyclables, dans lesquels circule un fluide caloporteur qui récupère l'énergie solaire, jusqu'alors inexploité".

L’énergie stockée dans le sol permet ainsi d’assurer le déneigement et le déverglaçage de la chaussée limitant ainsi l’usage de sels polluants sans impact sur l’environnement.

Ainsi, l'énergie solaire captée en été est restituée sous forme de chaleur en hiver et permet l'obtention de routes intacts, même sous la neige, preuve en est sur ce cliché.

© Aurélien Genet

En France, Eurovia a mis en place moins d'une dizaine de routes de "Power Road".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports neige météo technologies