• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Elections régionales : les tractations du second tour

© Pascal Coussy - F3Limousin
© Pascal Coussy - F3Limousin

A peine connus les résultats du 1er tour des élections régionales que les tractations ont commencé. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, la question se posait entre la liste de l'union de la gauche d'Alain Rousset et la liste EELV de François Courtant. Un accord a été conclu. 

Par Hélène Abalo

François Coutant, chef de file d' Europe Ecologie Les Verts pour les régionales en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes l'a annoncé en direct sur notre antenne le 7 décembre 2015 : un accord avec la liste du socialiste Alain Rousset a été trouvé. Avec 5.6 % des voix obtenus au 1er tour, EELV n'était pas en mesure de se maintenir mais pouvait envisager une fusion. C'est donc chose faite.

Quel accord ?

La fusion entre EELV et l'Union de la gauche nécessitait des contreparties mais les négociations ont été longues. Pour quels résultats ?
Europe Ecologie Les Verts obtient 17 candidats éligibles sur la liste d'Alain Rousset pour le second tour, dont les trois têtes de listes des départements du Limousin : Jean-Louis Pagès en Haute-Vienne, Jérôme Orvain en Creuse et Mumine Ozsoy en Corrèze. Les verts obtiennent également 2 vice-présidences en cas de victoire de la gauche, l'une en Poitou-Charentes, l'autre en Aquitaine.
Quant à Alain Rousset, ses déclarations sur la LGV et l'arrêt de son financement par la région pourrait être une concession,  donnant/donnant... 

Les résultats du 1er tour en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes


Et le Front de Gauche ?

Avec moins de 5 %, le Front de Gauche ne peut prétendre à aucune fusion, mais des appels à voter Alain Rousset pourraient être formalisés dans la soirée de ce lundi 7 décembre 2015.

Tracations du second tour : le point de vue en Corrèze
En Corréze, pour Europe Ecologie les Verts et le Front de gauche, ce premier tour des éléctions régionales est une descente aux enfers. Ces deux partis ont perdu la moitiè de leurs élécteurs en 6 ans. Mais, leur stratégie dans cet entre deux tours est différente. Mümine Özsay, tête de liste EELV 19 Murielle Padovani-Lorioux, membre d'Europe Ecologie les Verts 19 Pascal Bagnerolle, responsable départemental du PCF 19  - Philippe Mallet & Nassuf Djailani

 

Sur le même sujet

Les urgentistes de Périgueux maintiennent leur grève

Les + Lus